La première mise à jour de Mac OS X Lion inaugure un nouveau rythme de diffusion des correctifs d’Apple

Sécurité

La première mise à jour de Lion ne corrige pas de failles de sécurité mais des bugs handicapants. Et inaugure une promesse de fréquences plus élevées des correctifs.

Sorti il y a moins d’un mois (le 20 juillet précisément), le Lion d’Apple connaît sa première mise à jour et passe en Mac OS X 10.7.1. Apple a mis en place deux mises à jour distinctes en fonction des produits de sa gamme : l’une à destination des nouveaux Mac Mini et MacBook Air et l’autre à destination des autres Mac.

Il s’agit d’une petite mise à jour en termes de taille de fichier à télécharger, seulement 68.8 Mo ou 79.29 Mo, mais qui se révélera essentielle car résolvant des bogues quelques peu ennuyeux remontés par les premiers utilisateurs du félin. Au rang desquels, on trouve l’apparition d’un écran noir correspondant à un crash aléatoire du système d’exploitation. Il a été baptisé BSOD (Black Screen of Death) en référence au tristement célèbre BSOD (Blue Screen of Death) apparu sur les premières versions de Windows. Sur le forum support d’Apple, la rubrique « Lion randomly crashes – black screen » a ainsi été vue 48.000 fois, note ITespresso.fr.

Pêle-mêle, sont aussi résolus les problèmes de déconnexion aléatoire au réseau en wifi, un problème d’absence du son pouvant arriver lorsque le Mac est relié à une HDTV via le HDMI ou un câble de sortie optique SPDIF ainsi que le bogue relatif à la lecture de vidéos dans le navigateur internet Safari. Un bogue spécifique au Mac Mini et concernant la lenteur des débits avec une carte mémoire SD est aussi résolu. Quant au MacBook Air, des clignotements à basse fréquence de l’affichage devraient également disparaître.

On notera toutefois que cette première mise à jour du nouveau Mac OS X ne vient corriger aucune faille de sécurité. Mais cela pourrait vite venir. Car avec cette mise à jour très ciblée, Apple entend démarrer une politique des moindres changements. Entendez qu’elles seront plus rapprochées dans le temps (ici moins d’un un mois après la 10.7) mais plus rapidement téléchargées (ici 68.8Mo ou 79.29Mo contre 453Mo pour la dernière mise à jour de Mac OS X 10.6 Snow Leopard en juin dernier).

Il s’agit d’améliorer l’expérience utilisateur en éliminant les bugs au plus vite mais aussi de ne pas pénaliser ceux qui disposent d’une connexion Internet bas débit. Microsoft, de son côté, a déjà mis en place ce système de moindres changements concernant les failles de sécurité avec son patch tuesday mensuel. La nouvelle mise à jour de Lion risque d’arriver assez vite. Le 12 août 2011, c’est une deuxième bêta de Mac OS X 10.7.2 (build 11C37 après la 11C35) qui était délivrée aux développeurs pour un rapprochement entre iCloud et Mac OS X 10.7.

Crédit photo : © Alan Ward – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur