Larry Ellison (Oracle) : PDG le mieux payé des États-Unis

Régulations

Larry Ellison, PDG d’Oracle, et Robert Kotick, CEO d’Activision Blizzard, dominent le classement 2012 des dirigeants de sociétés cotées américaines les mieux payés.

Larry Ellison, CEO d’Oracle, domine le classement des 200 directeurs exécutifs de sociétés américaines cotées ayant déclaré plus d’un milliard de dollars de revenus au 31 mai 2013, selon les estimations de la firme Equilar rendues publiques par le New York Times.

Larry Ellison a obtenu 96,2 millions de dollars en 2012

Avec un « pack » estimé à 96,2 millions de dollars en 2012 – salaire de base, stock-options, primes, bonus et autres avantages inclus –, Larry Ellison a vu sa rémunération augmenter de 24% par rapport à 2011 (77,6 millions de dollars). Le dirigeant de la référence mondiale du logiciel d’entreprise n’est pas le seul parmi les grands noms de la filière high-tech à bénéficier des largesses du marché.

À la seconde position du classement, Robert Kotick, PDG de l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, affiche une rémunération de 64,9 millions de dollars en 2012. Un montant en croissance de 680% sur un an ! D’autres dirigeants de la filière numérique ont également vu leurs émoluments croître sur un an, parmi ceux-ci :

James Crowe, président de l’opérateur Internet Level 3 Communications, a obtenu 40,7 millions de dollars en 2012 (+261%). Quant à Paul Ricci, CEO du fournisseur de solutions de reconnaissance vocale Nuance Communications, il a eu droit à 37,1 millions de dollars (+79%).

De Marissa Mayer (Yahoo!) à Virginia Rometty (IBM)

Marissa Mayer, qui fait son entrée au classement en tant que CEO de Yahoo!, a bénéficié d’un pack 2012 de 36,6 millions de dollars. Suivent notamment :

  • John Donahoe (eBay) : 29,7 millions de dollars (+81%) ;
  • Brian Roberts (Comcast) : 25,1 millions de dollars (+8%) ;
  • Marc Benioff (Salesforce.com) : 22,1 millions de dollars (+25%) ;
  • Randall Stephenson (AT&T) : 21 millions de dollars (+12%) ;
  • Greg Lowe (Freescale Semiconductor) : 20,7 millions de dollars ;
  • Paul Otellini, PDG sortant d’Intel : 18,9 millions de dollars (+10%) ;
  • Joseph Tucci (EMC) : 16,6 millions de dollars (+25%) ;
  • Meg Whitman (HP) : 15,4 millions de dollars ;
  • Virginia Rometty (IBM) : 15,4 millions de dollars.

On l’aura compris, les rémunérations des principaux dirigeants de la sphère IT américaine ne cessent d’augmenter, essentiellement grâce aux stock-options et actions. Tous secteurs confondus, le pack moyen des PDG de sociétés cotées outre-Atlantique s’est élevé à 15 millions de dollars en 2012, soit une progression de 16% sur un an.

À noter : Tim Cook, PDG d’Apple qui n’apparaît pas dans ce Top 200, aurait été rémunéré 4,17 millions de dollars en 2012. Ce chiffre est en fort repli par rapport aux 378 millions de dollars affichés en 2011 sous l’influence d’options d’achat de titres…


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur