Le marché de la BI mobile enfin mature

Business IntelligenceLogicielsMobilité
ipad bi décisionnel (crédit photo © vovan - shutterstock)

Terminaux puissants et infrastructure robuste ont permis l’émergence de la BI mobile. Un marché grandissant appelé à se structurer.

Les solutions mobiles de décisionnel sont aujourd’hui matures. « Les solutions de BI mobiles, qui dans le passé ont souffert d’un manque de progrès technologique et de cas d’utilisation, peuvent maintenant permettre aux décideurs de s’adapter à une nouvelle réalité de modèle de fonctionnement “connecté” qui leur permet d’accéder facilement aux informations afin de prendre des décisions rapides et en temps opportun », estime le cabinet d’analyse Ovum.

Une mise en œuvre de la Business Intelligence mobile rendue possible par l’arrivée massive de terminaux performants, d’une part, et d’une infrastructure de communication et de transport des données suffisamment efficace et robuste pour assurer le service, d’autre part.

L’iPad mène la marche

En matière de terminaux, l’iPad tient le haut du pavé. Des entreprises moyennes comme MicroStrategy, Information Builders, Yellowfin ou Roambi, aux géants comme SAP, tous les éditeurs de solutions de BI mobiles ont porté leurs offres sur iOS. IBM, Oracle et SAS pourraient les rejoindre en 2013 attirés par ce marché grandissant.

Pour sa part, Android n’en attire pas moins 90% des éditeurs, selon Ovum. En revanche, BlackBerry et, surtout, Windows Phone, s’inscrivent en retrait avec respectivement 50% et 33% des acteurs concernés. Néanmoins  Ovum déconseille de négliger ces plates-formes.

Un marché en évolution

« pour atteindre un public plus large, [les éditeurs] devraient envisager de soutenir des applications natives / hybrides pour les appareils Android et Windows, car les deux environnements sont appelés à devenir de plus en plus utilisés dans l’entreprise, en particulier sur les marchés émergents », avance Fredrik Tunvall, analyste chez Ovum.

Le marché va évoluer. Le cabinet d’analyse s’attend à voir l’amélioration des solutions, notamment avec le développement d’offres verticales, ainsi qu’une vague continue d’acquisitions-fusions. « Dans les années à venir, nous nous verrons quelques-uns des développements les plus intéressants et novateurs en matière de BI et d’analyses », soutient Fredrik Tunvall.

Crédit photo © vovan – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur