Le spiderman français à l’ascension de la tour OVH

Réseaux

Dans une vidéo mise en scène par OVH, Alain Robert, le champion français de l’escalade, s’attaque au bâtiment du nouveau data center de l’hébergeur. Objectif : attirer l’attention sur les technologies de refroidissement d’OVH.

L’exploit est moins impressionnant que sur un gratte-ciel mais il offre une belle publicité à OVH. Alain Robert, le «Spiderman français» connu pour escalader les plus hautes tours du monde à mains nues (de la tour Montparnasse à la Burj Khalifa de Dubaï en passant par la Taipei 101 et même l’Obélisque de la place de la Concorde, rien ne lui résiste), a escaladé « Roubaix 4 », le nouveau data center que l’hébergeur français a présenté fin juin.

Dans une vidéo (ci-dessous) réalisée pour le compte d’OVH, on y voit le roi de la grimpette interrompre, par son action, la présentation du nouveau bâtiment par le directeur des datacenters Germain Masse. La caméra, manipulée dans un style amateur propre aux nombreuses vidéos personnelles qui jalonnent le web, suit ensuite le début de l’escalade d’Alain Robert sous les injonctions à redescendre du service de sécurité. S’enchaîne l’arrivée sur le toit du grimpeur, où il est fraîchement cueilli par le service d’ordre qui s’empresse de censurer un début d’interview avec le contrevenant.

On l’aura compris, il s’agit d’une pure mise en scène tentant de croquer les nombreux traitements médiatiques d’Alain Robert qui a plus d’une fois fêté son exploit au commissariat local, faute d’autorisation à s’attaquer aux façades de verre et métal des plus célèbres buildings dans le monde. Sauf que, dans ce cas, l’opération vise essentiellement pour OVH à « attirer l’attention du public sur ce bâtiment unique au monde », souligne lui-même l’hébergeur. Une opération teasing en deux temps : le premier, l’exploit d’Alain Robert (resté en tenue de ville et dont la vidéo ne montre pas l’ascension complète), et le second, la présentation officielle de «Roubaix 4», en vidéo également mais dans un style plus professionnel, à télécharger directement  sur le site d’OVH.

Une belle opération de communication pour OVH qui met ainsi en avant les technologies développées en interne pour refroidir, de manière optimale, les centaines (voire milliers) de serveurs installés dans le bâtiment. Une campagne de communication qui vise probablement à lancer OVH sur la scène internationale. L’entreprise familiale dirigée par Octave Klaba a notamment pour ambition de dupliquer son Roubaix 4 au Canada où il pourra héberger jusqu’à 10.000 serveurs en 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur