Les applications iOS regagnent des points en entreprises

AppsMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes

Les iPhone 6 et 6 Plus ont relancé l’intérêt des utilisateurs professionnels d’applications mobiles en entreprise.

En matière d’applications mobiles utilisées en entreprise, la plate-forme iOS a inversé la tendance régressive constatée au deuxième trimestre 2014. Au cours du troisième trimestre, les applications pour iPhone et iPad ont constitué 69% des validations opérées sur la plate-forme de gestion de la mobilité (MDM, MAM, containérisation des applications, magasin applicatif, etc.) de Good Technology. Soit deux points de mieux que précédemment.

L’arrivée des iPhone 6 et iPhone 6 Plus n’est pas étrangère à ce regain d’intérêt, selon l’éditeur américain. Avec une nette préférence des utilisateurs pour l’iPhone 6 qui concentre 85% des activations contre 15% pour sa version augmentée. Les applications Android constituent pour leur part 29% des validations tandis que l’offre Windows Phone se limite à 1% des déclarations. Un taux constant depuis six trimestres.

Transformation confirmée des entreprises vers la mobilité

Ces résultats sont issus du rapport Mobility Index que l’éditeur Good Technology effectue à partir des données récoltées auprès de 6000 entreprises clientes évoluant dans les secteurs de l’énergie, de la finance, de la santé, de l’industrie, de l’univers high-tech, juridique et gouvernements dans le monde. Si le rapport ne prétend pas à l’exhaustivité (ne serait-ce parce que la plate-forme ne supporte pas les solutions Blackberry), il donne un aperçu fiable des tendances de l’usage des solutions mobiles dans les univers professionnels, notamment celui des grandes entreprises (celles du Fortune 100) plus à même de s’assurer de la sécurité de leur SI face aux risques grandissant encourus avec la démocratisation des solutions mobiles.

Le rapport confirme notamment l’adoption grandissante des solutions mobiles soulignant la transformation des entreprises vers la mobilité. Le troisième trimestre se distingue ainsi par une augmentation de 731% du volume d’applications activées sur la plate-forme de Good par rapport à la même période en 2013. Et de 107% par rapport au second trimestre 2014. Si les applications d’éditeurs tiers telles que l’édition de documents, le partage, la navigation sécurisée ou la messagerie instantanée restent parmi les plus utilisées dans l’univers professionnel, l’éditeur constate que les applications développées sur mesure s’inscrivent aujourd’hui en haut des usages.

L’édition domine sur la tablette

« L’augmentation rapide des développements applicatifs sur mesure illustre que les organisations voient la mobilité comme une réelle opportunité pour l’avantage concurrentiel et la sécurité comme une condition essentielle pour assurer la mobilité en toute confiance », commente Christy Wyatt;, PDG de Good.

Les applications personnalisées constituent ainsi 29% des app activées sur smartphones. Sur les tablettes, elles arrivent en seconde position avec 27% derrière les solutions de traitement de texte qui occupent à elles seules 36%. La surface élargie des ardoises numériques démontre, encore une fois, sa propension à faciliter les travaux d’édition par rapport aux smartphones. Notons que, dans ce cadre, les applications Android pour tablettes progressent pour le deuxième trimestre consécutif à 11% mais loin derrière l’écrasante domination de l’iPad avec 89% des usages.


Lire également
75% des applications mobiles ne passent pas les tests de sécurité
Développeur d’apps mobiles, une activité en voie de paupérisation
Applications mobiles : 5 millions d’emplois en Europe en 2018


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur