Les entreprises massivement prêtes à migrer vers Windows 7

Logiciels

87% des entreprises prévoient de déployer Windows 7. Et 46% n’attendront pas le service pack 1 pour migrer.

Si le succès de Windows 7 n’est plus à démontrer (par rapport à Vista) avec 90 millions de licences distribuées depuis le lancement de l’OS en octobre 2009, sa pénétration en entreprise reste encore à faire. Plus pour longtemps. Une étude ( disponible à partir d’ici ) de Dimensional Research pour l’intégrateur Dell Kace, réalisée en janvier 2010 auprès de 923 professionnels de l’IT aux Etats-Unis, Europe et Asie, montre la forte attente que suscite le système d’exploitation de Microsoft en entreprise.

Ainsi, 87 % des répondants prévoient de déployer Windows 7 dans leur organisation. Un chiffre nettement supérieur au 47 % obtenu en son temps pour Vista, le précédent Windows. Un retournement de situation par rapport à avril 2009 où une majorité de responsables n’envisageait pas la migration vers le nouvel OS de Redmond. Il est vrai qu’entre temps le produit est sorti et la crise économique s’éloigne pour certaines entreprises. Surtout, même si Microsoft a prolongé jusqu’en 2014 le support de Windows XP, les entreprises s’installent dans une tendance de renouvellement des parcs informatiques vieillissants.

windows7migration.jpg

« Alors que Windows XP n’est plus à jour et toujours plus onéreux à supporter et que Vista devient insignifiant, les responsable s’ouvrent à Windows 7 », justifie Diane Hagglund, analyste senior pour Dimensional Research. En 2009, 72 % des sondés s’inquiétaient des coûts de gestion de Windows 7 contre 28 % pour Windows XP. Une situation qui, en 2010, a évolué respectivement vers les 60 % et 40 %.

Windows 7 est d’autant plus plébiscité que 46 % des entreprises ne comptent pas attendre la sortie du service pack 1 (SP1, programmé pour cet été) pour lancer leur migration, contrairement aux habitudes du secteur. Plus révélateur de la confiance que la plate-forme de Microsoft inspire désormais, la considération d’un système alternatif est passée de 50 % en 2009 à 32 % cette année. Le plus bas taux depuis 2007 (44 %), date de création de l’étude.

Pour autant, les entreprises n’affichent pas une confiance aveugle dans Windows 7 même si 57 % avouent, début 2010, leurs préoccupations sur la question. En baisse significative par rapport aux 67 % constatés en avril 2009. La compatibilité applicative arrive en tête des préoccupations pour 86 % des répondants (presque stable par rapport aux 88 % de 2009). Les autres points de préoccupation tels que l’adoption utilisateur (63 % contre 70 % en 2009), la compatibilité matérielle (60/71 %), la stabilité (41/62 %), les performances (25/47%) et même la sécurité (31/37%) sont, eux, largement en baisse. Autant de points de confiance renforcés pour Windows 7 qui bénéficie enfin des efforts de Microsoft sur l’OS.

windows7migrationpreocupation.jpg

Au final, 16 % des entreprises ont déjà migré sur Windows 7, 42 % le feront dans le courant de l’année, 22 % en 2011 et 5 % en 2012. Seules 13 % des entreprises sondées n’ont pas de projets de migration. A noter que, parmi les organisations qui planifient une migration, à peine plus d’un quart (27 %) compte l’effectuer en s’appuyant sur des outils commerciaux de déploiement, contre 73 % qui utiliseront des outils libres ou assureront l’opération manuellement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur