Les forfaits mobiles français parmi les moins chers d’Europe

Réseaux

Selon le régulateur britannique qui s’est penché sur les tarifs mobiles des principaux pays européens, la France est, après l’Angleterre, le pays le moins onéreux en termes de tarifs des offres mobiles.

La France s’afficherait comme le deuxième pays européen le plus avantageux en matière de tarifs mobiles. C’est l’Ofcom qui le dit, rapportent Les Echos (06/02), dans une étude que le régulateur britannique (l’équivalent de notre Arcep) a présentée en décembre 2011.

L’étude s’est penchée sur le prix des services selon neuf profils d’utilisateurs en France, donc, et en Grande-Bretagne, Allemagne, Italie et Espagne pour l’Europe ainsi que ceux des États-Unis. Au total, près de 3500 tarifs étudiés dans les pays en question. Colossal.

Il en ressort que c’est chez nos voisins britanniques que la communication mobile s’avère la plus économique. Suivi de la France, donc, puis l’Italie. L’écart se creuse entre les pays selon les profils d’usages. Ainsi, un consommateur qui téléphone 2 heures et envoi 160 SMS par mois paiera près de 40 % moins cher en France qu’en Allemagne. Même ordre de grandeur (35 %) avec des consommations plus importantes (9 heures de communication et forfait Internet mobile 1 Go). En revanche, les tarifs des volumes de consommations plus modestes tendent à converger.

Free Mobile n’y est pour rien

Il est intéressant de constater que l’arrivée de Free Mobile, début janvier, n’a pas pu influencer les travaux de l’Ofcom réalisés avant. Les offres de Free Mobile pourraient bien faire évoluer la situation puisque les ajustements tarifaires des opérateurs en réaction du nouvel entrant devraient faire baisser les moyennes tarifaires en France.

Le régulateur britannique considère que les prix français ont connu un retrait de 15 % entre juillet 2010 et juillet 2011. Un constat que l’Arcep a également fait, mais dans des proportions moindres. L’Autorité française évalue à 3,4 % la baisse tarifaire moyenne sur 2010 (mais pas 2011). Par ailleurs, le classement de l’Ofcom contredit nombre travaux, dont ceux de l’OCDE ou de la Commission européenne. Il n’en reste pas moins que l’Ofcom est une organisation sérieuse, au moins autant que l’Arcep.

Crédit photo © Lily – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur