Les nouveaux Curve de RIM tirent parti de BlackBerry OS 7

LogicielsOS mobilesSmartphones

RIM lance trois nouveaux BlackBerry Curve. Deux vraiment distincts dans les faits. Une distinction qui se limite à la taille de la mémoire interne.

En attendant son service de musique, RIM (Research in Motion) enchaîne les annonces de nouveaux BlackBerry. Après les 5 smartphones Torch et Bold présentés début août, le constructeur canadien annonce aujourd’hui trois nouveaux modèles Curve. Le Curve est l’un des téléphones le plus vendu de la marque notamment grâce à l’intégration des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Foursquare) et de la classique application de messagerie instantanée visant à répondre aux usages du moment tout en ciblant une population jeune et connectée.

Blackberry Curve 9350 9360 9370
Les nouveaux Curve bénéficient de BlackBerry OS 7.

Les BlackBerry Curve 9350, 9360 et 9370 ne dérogent pas à la règle. « Les nouveaux smartphones BlackBerry Curve sont absolument superbes et offrent une mise à niveau des performances significatives avec une expérience de mobilité sociale inégalée pour les millions d’utilisateurs de smartphone du marché ainsi que pour notre base clients Curve », affirme Mike Lazaridis, président et co-dirigeant de RIM.

Les nouveaux modèles se distinguent avant tout par la mise à niveau vers BlackBerry OS 7 (qui équipe déjà le Bold 9900). Le nouvel OS mobile introduit notamment le support du HTML5, est livré avec la suite bureautique Documents To Go en version Premium, l’outil de sauvegarde en ligne BlackBerry Protect ou encore BlackBerry Balance qui sépare les données personnelles des données professionnelles. Bref, autant d’innovations qui, sur le papier, ont tout pour séduire le chaland. Sans oublier le support du NFC (Near Field Communication), technologie promue pour ses capacités à mettre en oeuvre les transactions depuis le téléphone.

Côté configuration matérielle, on y retrouve le clavier physique à touche incurvées pour une saisie optimale, un écran en mode paysage, le support du wifi et du GPS, un appareil photo 5 mégapixels avec flash (photos et vidéos qui pourront être instantanément partagées sur les réseaux sociaux précités) et son lecteur de carte microSD élargissant à 32 Go la capacité de stockage.

Les trois modèles se distinguent les uns des autres par quelques différences matérielles. S’ils partagent tous le même format (109 x 60 x 11 mm) et le même écran (2,44 pouces en 480×360 pixels pour une résolution de 246 points par pouce), le Curve 9370 sort du lot en offrant une capacité de stockage interne de 1 Go contre 512 Mo pour les modèles 9350 et 9360. Dans les faits, ces deux derniers se différencient par les protocoles réseaux mobiles supportés : CDMA/EVDO pour le 9350 (destiné aux marchés américains et asiatiques) et 2G/3G (HSPA) pour le 9360 (marché européen).

Côté disponibilité, les canadiens seront les premiers servis, dans le courant du mois. Les autres marchés, notamment américains et européens, devront patienter jusqu’en septembre pour bénéficier des nouveaux BlackBerry Curve. Les prix ne sont en revanche pas encore communiqués.Il restera néanmoins à vérifier que ces nouveaux BlackBerry sauront modérer la pression que subit RIM de la part de l’iPhone et d’Android. Au deuxième trimestr, le constructeur canadien s’est fait voler la vedette (enfin, la 5e place du classement mondial) par le chinois ZTE qui mise sur Android, notamment. Mais il faudra probablement un mini révolution pour que RIM parvienne à sortir de la crise qui l’agite depuis plusieurs mois. Le basculement vers QNX, le noyau qui sert de base à l’OS de sa tablette PlayBook?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur