Les surfeurs au bureau travaillent plus à la maison

Réseaux

Un internaute qui surfe au bureau 3,7 heures chaque semaine à titre personnel, se connecte 5,9 heures au domicile? pour travailler

L’étude « National Technology Readiness Survey », conduite par l’Université du Maryland et Rockbridge Associates en décembre dernier, remet en cause bien des idées reçues sur le libre accès à l’Internet au bureau. Observant les habitudes de ‘surf’ des internautes américains, elle démontre que les personnes qui disposent d’un accès à l’Internet à leur domicile et au bureau passent en moyenne 3,7 heures par semaine à surfer à titre personnel sur leur lieu de travail. Or, il s’avère que ces mêmes individus consacrent beaucoup plus de temps que les autres, 5,9 heures en moyenne par semaine, à travailler à domicile. Les résultats de l’étude démontreraient donc que l’utilisation d’Internet à des fins personnelles au travail n’est pas seulement inévitable, mais qu’elle présente des aspects positifs. Et de quoi inciter les entreprises à favoriser l’accès à l’Internet au domicile de leurs employés, car ceux qui ne disposent pas d’une connexion chez eux passent en moyenne 6,5 heures par semaine à surfer au bureau, et ne consacrent que 3,7 heures au travail à domicile. Enfin, Roland Rust, le directeur du département Business School de l’Université du Maryland, observe que l’interdiction totale de l’usage d’Internet à des fins privées par l’entreprise se traduirait par « un net déclin des performances au travail« , sans oublier les déviances morales sur le lieu de travail. CQFD…


Avis d'experts de l'IT