L’Espagnol bq et le Chinois Meizu premiers constructeurs de smartphones Ubuntu

MobilitéPoste de travailSmartphones

Deux constructeurs, l’un Espagnol, l’autre Chinois, proposeront des smartphones Ubuntu en 2014. Ce sera le démarrage de l’offre mobile de Canonical.

Fin du suspense : Canonical vient de dévoiler les noms des deux premières sociétés qui distribueront des smartphones fonctionnant sous le système d’exploitation Ubuntu. Un des constructeurs est situé en Europe (bq, une société espagnole) et l’autre en Asie (Meizu, une entité chinoise).

Bq emploie 600 personnes et a vendu près de 1,5 million de téléphones mobiles en 2013. Meizu est fort de 1 000 employés et d’un réseau de 600 magasins, essentiellement situés en Asie.

Les smartphones seront en vente directement sur les sites des deux constructeurs, ainsi que sur celui du projet Ubuntu. Les terminaux qui seront présentés au public viseront les segments milieu et haut de gamme. Canonical prend ainsi (délibérément ?) le contre-pied de Firefox OS, qui vise avant tout l’entrée de gamme.

Disponibilité mondiale

Notez que les smartphones pourront être commandés depuis n’importe quel pays. Il ne sera donc pas nécessaire d’attendre qu’un distributeur décide de couvrir l’Hexagone pour se payer l’un de ces terminaux Ubuntu.

Canonical signale également que nombre d’opérateurs montrent leur intérêt pour son offre. Le Carrier Advisory Group mis en place par la société réunit dorénavant 16 opérateurs : China Unicom, Deutsche Telekom, EE, KT, LG U+, MTN, Portugal Telecom, Smart, Smartfren, SK telecom, T-Mobile, Telecom Italia, Telstra, Three Group, Verizon et Vodafone.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Les smartphones de 2013


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur