L'Intel Atom bousculé par des processeurs ARM surpuissants de NVIDIA et Marvell

Cloud

Des puces ARM à deux et quatre cœurs font leur apparition chez NVIDIA et Marvell. Elles marcheront directement sur les plates-bandes de l’Intel Atom.

Lors du CES 2010 de Las Vegas, NVIDIA a dévoilé sa nouvelle génération de puces Tegra. Au menu, une architecture double cœur ARM Cortex A9 cadencée à 1 GHz, épaulée par de multiples unités de traitement (vidéo HD, 3D, audio, etc.).

Le tout est gravé en 40 nm et permettra de lire des médias en haute définition, d’assurer des tâches d’encodage vidéo et d’afficher des jeux en 3D. La compagnie signale que ce nouveau Tegra est jusqu’à quatre fois plus performant que son ainé. Si ce produit est dédié initialement au marché des tablettes PC haute résolution, il pourrait également connaitre un certain succès dans le monde des ultraportables ARM. Bonne nouvelle, les NVIDIA Tegra supporteront prochainement Android et Linux en plus de Windows CE.

Les autres concepteurs de processeurs ARM n’ont aucune intention de se laisser distancer par NVIDIA. Ainsi, Marvell vient de proposer une puce quadricœur, qui adopte une architecture et des fréquences de fonctionnement identiques à celles de ses Armada 500 et 600. Un composant quadricœur cadencé à 1,2 GHz et pourvu de modules d’accélération du chiffrement, de la lecture de vidéos en 1080p et du rendu 3D, voilà qui semble prometteur.

Même si ces composants n’adressent pas les mêmes marchés que ceux des puces x86, nous sommes largement en droit de nous demander quelle sera la réaction d’Intel face à ces annonces. De fait, l’Atom semble ici dépassé en terme de puissance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur