L'Itanium quadricœur arrivera début 2009

Cloud

Intel va prochainement doubler le nombre de cœurs présents sur son processeur de haut de gamme. Cela sera-t-il suffisant pour en relancer les ventes ?

La version quadricœur de l’Intel Itanium devrait faire son apparition au début de l’année prochaine. Connu sous le nom de code de Tukwila, ce processeur sera gravé en 65 nm, pour une fréquence qui pourra (initialement) monter jusqu’à 2 GHz.

Il intégrera également un bus QuickPath et un contrôleur mémoire. La mémoire cache passera de 24 Mo à 30 Mo, un ajout bienvenu pour les bases de données les plus lourdes. La technologie Hyper Threading permettra de disposer de huit cœurs d’exécution logiques. Au final, ce processeur comprendra 2 milliards de transistor.

L’Itanium souffre cependant d’une sévère concurrence, en provenance essentiellement… d’Intel ! Ce produit a ainsi bien du mal à convaincre, face à des Xeon toujours plus rapides à adopter les nouvelles technologies, toujours plus puissants et aux prix sensiblement inférieurs à ceux des Itanium. Le Xeon Dunnington, prévu pour le second semestre 2008, comprendra six cœurs et 16 Mo de mémoire cache de troisième niveau.

Autre caractéristique qui tend à favoriser le Xeon ; il peut accéder à un vaste catalogue de logiciels, dont une écrasante majorité est parfaitement optimisée pour l’architecture x86. L’Itanium Solutions Alliance (qui regroupe de nombreux constructeurs et éditeurs) précise toutefois que plus de 13.000 applications sont disponibles pour l’Itanium. Un argument qui peine à nous convaincre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur