Mandriva Enterprise Server 5 s'enrichit de KVM

Réseaux

La première mise à jour de MES 5 s’enrichit de nouvelles fonctionnalités de virtualisation.

Mandriva vient d’annoncer la première mise à jour de son offre serveur sous Linux, Mandriva Enterprise Server 5. Présenté en juin 2009, MES 5 se distingue par sa simplicité de mise en œuvre et s’adresse à ce titre aux entreprises ne disposant pas nécessairement de ressources informatiques dédiées. Grâce aux assistants d’installation, elles pourront mettre rapidement en place des annuaires LDAP, des serveurs de messagerie POP et webmail, d’impression et de fichiers, d’authentification, et de services réseaux DNS/DHCP.

MES 5.1 s’enrichit de nouvelles fonctionnalités de virtualisation, dont la technologie KVM (Kernel-based Virtual Machine), l’hyperviseur Xen et des outils d’administration adéquats toujours dans l’optique d’une gestion simple au quotidien. Cela permettra notamment d’intégrer des machines Windows 7 dans un parc hétérogène mais aussi d’optimiser les coûts de fonctionnement à travers la consolidation de serveurs.

La nouvelle version étend également un peu plus le support matériel et élargit la sélection de logiciels disponibles. Parmi les améliorations, notons que l’assistant d’installation prend désormais en charge l’installation automatique d’applications tierces certifiées par Mandriva. MES 5.1 propose également Mandriva Directory Server (MDS). Basé sur une solution OpenLdap, MDS centralise la gestion des utilisateurs et pilote les services serveurs installés tel que Samba depuis une interface web.

MES 5.1 est proposé avec une maintenance corrective et évolutive. Les utilisateurs bénéficient ainsi automatiquement des dernières versions des composants de la distribution pour un cycle de vie de base de 5 ans. Une évolution que ne manquera pas de présenter Mandriva à l’occasion du salon Solutions Linux 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur