Mark Zuckerberg sensible à l’appel au don de Bill Gates

Réseaux

Le patron de Facebook, et une poignée de dirigeants qui ont fait fortune dans le secteur IT, s’engagent à verser une bonne partie de leur capital pour alimenter le programme humanitaire de Bill Gates.

Mark Zuckerberg aurait-il l’âme d’un bon samaritain? Le fondateur de Facebook, à l’image des 16 autres milliardaires américains, a annoncé qu’il léguerait, de son vivant ou après sa mort, au moins 50 % de sa fortune personnelle à des œuvres de charité, souligne ITespresso.fr.

A la suite de l’appel lancé par Bill Gates et le célèbre milliardaire-financier Warren Buffett, Mark Zuckerberg a décidé de participer à l’opération philanthropique The Giving Pledge (La Promesse de Don), qui invite les plus grandes fortunes du monde à céder une partie de leur magot à des œuvres caritatives. Déjà 57 milliardaires ont adhéré à ce projet…

Du côté des hommes riches au grand cœur, on retrouve certains pontes du monde de l’IT, comme, bien évidemment, Bille Gates, co-fondateur et ancien patron de Microsoft, mais aussi Larry Ellison, P-dg d’Oracle ou encore Steve Case, le co-fondateur d’AOL.

En adhérant à cette opération philanthropique médiatisée, le fondateur de Facebook espère sans doute aussi redorer un peu son image, mise à mal ces derniers mois, à cause notamment des polémiques portant sur la façon dont Facebook gère les informations et données personnelles de ses 550 millions de membres.

« Avec l’arrivée d’une génération de jeunes qui ont réussi à monter leurs propres entreprises, c’est une excellente occasion pour beaucoup d’entre nous de rendre plus tôt ce qui nous a été donné et de constater l’impact de nos efforts philantropiques », a déclaré le jeune milliardaire de Facebook, rapporte 20minutes.fr. Selon le magazine Forbes, la fortune de Mark Zuckerberg s’élèverait aujourd’hui à près de 6,9 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur