Michel Combes prend la direction générale d’Alcatel-Lucent

Régulations

Succédant à Ben Verwaayen, Michel Combes aura la lourde responsabilité de redresser les comptes d’Alcatel-Lucent. Sa nomination intervient en plein plan social.

Michel Combes vient d’être nommé directeur général d’Alcatel-Lucent. Il succède à Ben Verwaayen qui, lors de l’annonce des résultats annuels, n’a pas souhaité demander le renouvellement de son mandat.

Michel Combes prendra ses fonctions le premier avril et rejoindra le conseil d’administration de l’entreprise. Une nomination qui doit encore être validée par les actionnaires lors de l’Assemblée générale du 7 mai prochain, précise l’équipementier franco-américain.

Une carrière dans les télécoms

Âgé de 51 ans, Michel Combes a plus de 20 d’expériences dans le secteur des télécoms. Diplômé de l’École Polytechnique et de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications, il a notamment exercé en tant que président de Vodafone Europe en octobre 2008 et administrateur de Vodafone PLC.

Son parcours l’avait conduit précédemment aux fonctions de PDG de TDF (en 2006) et il a été directeur financier de France Télécom (2003). Il avait été à deux doigts de prendre la direction de SFR pendant l’été 2012. Un différend de stratégie entre Jean-Bernard Levy, président du directoire de Vivendi, et Jean-René Fourtou, président du conseil de surveillance, avait fait capoter sa nomination (qui est finalement revenue à Stéphane Roussel).

Michel Combes n’aura pas de trop de sa connaissance du secteur pour redresser l’activité d’Alcatel-Lucent. Le groupe fait face à une rude concurrence, notamment chinoise, sur le secteur des équipements réseau dans un marché en crise où les investissements des opérateurs tendent à se réduire.

Le groupe a par ailleurs lancé, en 2012, un plan social de 5500 postes environ dans le monde, dont près d’un millier en France, qui doit se finaliser à la fin de l’année. Michel Combes « devra, dans ses nouvelles fonctions, rétablir la rentabilité durable du Groupe », a clairement annoncé Philippe Camus, le président d’Alcatel-Lucent.

Épaulé par Jean C. Monty

Michel Combes sera conseillé par Jean C. Monty qui vient d’être nommé au poste de vice-président du conseil. Canadien d’origine, Jean C. Monty a fait sa carrière chez Bell Canada, avant de rejoindre Nortel Networks pour, finalement, revenir chez Bell Canada Entreprises en tant que PDG et dont il a pris sa retraite en avril 2002.

« Nous avons la chance d’avoir un collègue très expérimenté pour accompagner Michel Combes dans son nouveau rôle », a conclu Philippe Camus.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur