Montres connectées : Qualcomm lance le Snapdragon Wear 3100

ComposantsMobilitéPoste de travail

Qualcomm annonce son tout nouveau SoC (System on chip) Snapdragon Wear 3100 destiné aux smartwatches sous Wear OS de Google.

Qualcomm lance une nouvelle puce pour les montres connectées baptisée Snapdragon Wear 3100.

Un SoC développé spécifiquement pour les wearables

Ce nouveau SoC a été conçu pour prolonger l’autonomie des smartwatches, améliorer l’affichage permanent et offrir plus de polyvalence pour les appareils de sport et autres bracelets dédié au fitness.

La puce est gravée en 28 nm et embarque un processeur quadri-coeur à architecture Cortex-A7, à l’instar du Wear 2100.

Mais, la comparaison avec le Wear 2100 s’arrête là. Si ce dernier était une version optimisée du SoC Snapdragon 400 développé pour les montres connectées, le Wear 3100 a été spécifiquement développé pour celles-ci.

Sa caractéristique principale provient de la présence d’un coprocesseur ultra-basse consommation toujours actif.

Focus sur l’autonomie

Baptisé QCC1110 et associé aux cœurs DSP et A7, ce coprocesseur intégré dans la puce, gère trois modes de fonctionnement destinés à améliorer l’autonomie. Alimenté sous 0,6 volt, il est 20 fois plus économe en énergie que les cœurs A7.

En particulier, un mode ambiant amélioré affiche une interface utilisateur de base dans 16 niveaux de couleurs au maximum, avec une trotteuse animée en douceur et la prise prise en charge de la luminosité ambiante.

Utilisés en affichage exclusif de l’heure, les appareils intégrant le Wear 3100 disposeront d’une autonomie d’une semaine avec une charge de 20 % (jusqu’à 30 jours avec une batterie pleine) ou 15 heures en mode sportif dédié (avec une batterie ayant une capacité de 450 mAh).

L’autonomie des montres sera comprise, selon Qualcomm, entre 36 et 60 heures pour une charge.

Un marché alléchant

Le SoC intègre également une nouvelle IP pour le NFC (communication en champ proche) développée par NXP ainsi qu’un nouveau PMU (Power Management Unit pour la gestion de l’alimentation) plus efficace. On trouve aussi une version avec un modem pour la 4G LTE avec ses propres PA (amplificateurs de puissance pour livrer la puissance aux antennes).

Fossil, Louis Vuitton et Montblanc seront les premiers à lancer des montres sous Wear OS intégrant le Snapdragon Wear 3100.

Si le marché des montres connectées est largement dominé par Apple avec ses Apple Watch, d’autres acteurs tablent toujours sur ce segment.

Il faut dire que les spéculations ont de quoi attiser les appétits. Ainsi, selon MarketWatch, le marché des wearables est estimé à 35,7 milliards de dollars d’ici 2024.

Selon IDC, le nombre de d’appareils dits « portables »’ expédiés doublera d’ici 2021 et en 2022, les smartwatches devraient représenter 40 % de tous ces appareils.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur