Mort ou vif : la dernière mise à jour de l’Apple iPhone bientôt piratée

Sécurité

Jody Sanders va donner la somme rondelette de 10.0000 dollars au hacker Geohot. S’il réussi à débloquer l’iPhone d’Apple sous sa dernière mise à jour. Joli coup de pub en perspective.

L’appât du gain est parfois bien important, au point de sortir de sa retraite. C’est en tout cas la décision de George Hotz alias GeoHot, hackerde son état et spécialiste du piratage de l’iPhone. La somme : 10.000 dollars pour casser les protections du dernier firmware de l’iPhone.

Depuis l’annonce, le petit monde du jailbreakest en émoi et attend fébrilement depuis le site Twitter que GeoHot arrive à exploiter les failles du dernier produit d’Apple. Pourtant la firme Apple affirmait le mois dernier avoir réussi à contrecarrer le déverrouillage (jailbreak) de l’iPhone 3GS. Le cœur de la question résiderait en fait dans un morceau de code qu’Apple aurait commencé à distribuer dans le commerce, rendant quasi invulnérable l’iPhone 3Gs. Ce bootromcensé être imperméable aux tentatives de déverrouillage irait donc à l’encontre de la version crack du dernier firmware 3.1.2.

Pourtant GeoHot promet beaucoup. Dans la lignée de son dernier outil gratuit Blackra1n, qui permet d’ouvrir l’iPhone aux applications tierces et non reconnues par Apple, il pourrait faire de même. Pour autant, cette fois, le kit pourrait être payant puisque Jody Sanders, l’auteur du défi, a monté un site sur lequel il c ommercialise les outils de déblocage (conçus gratuitement) en les accompagnant d’un simple guide. Bien que l’intéressé s’en défende sur son site, l’outil pourrait être, par ce biais, payant.

Toujours est-il que les autres équipes de hackersont salué cette initiative. La Dev-Team, bien connue pour ses multiple mises à jours non-officielles de l’iPhone a expliqué que si la compétition est bonne, la méthode en est, pour le moins, douteuse : « Nous ne recommandons pas la vente d’un tel outil. […] Celui de Jody Sanders contient, qui plus est, notre code, trouvable un peu partout.Si vous êtes ou connaissez des juristes basés à Birmingham, au Royaume-Uni, votre aide pourrait nous être très utile ».

De son côté, GeoHot, a estimé qu’en dépit de cette motivation opportuniste, la démarche de Jody Sanders rendrait malgré tout service à la communauté. Il avait 24 heures pour rempli sa mission. Un peu à la Jack Bauer, le chronomètre tourne, le délai sera dans quelques heures écoulé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur