Ne faites rien, vos photos et vidéos sont sauvegardées automatiquement

Réseaux

Dropbox teste la sauvegarde automatique des photos et vidéo, une fonctionnalité originale qui pourrait bien être une solution appropriée pour sauver nos données multimédias personnelles.

Le service d’accès aux données Dropbox est une solution «  dans le Cloud » qui offre en location un espace de stockage et de partage de données accessible à tous, à tout moment et sur tout système. Comme les utilisateurs que nous sommes peinent trop souvent à sauvegarder leurs données localement, une action certes contraignante mais si sécurisante, la sauvegarde en ligne présente une option originale et probablement plus accessible, à la condition bien évidemment de ne pas craindre le nuage.

Dropbox est actuellement disponible dans une version expérimentale, la 1.3.4, qui propose le transfert automatique des photos et vidéos directement du support où elles apparaissent, carte SD, appareil photo ou caméra, vers l’espace de stockage en ligne. La fonctionnalité s’exécute sans avertir l’utilisateur.

Une option qui ne fait pas l’unanimité

Nous imaginons le service rendu aux utilisateurs qui n’ont pas le reflex de sauvegarder leurs données. Mais pour autant l’expérience est loin de satisfaire tous les utilisateurs qui ont validé l’option. Tout d’abord, l’image numérique est aujourd’hui si simple à réaliser que l’on photographie ou filme à tout va. Or, toutes les images ne sont ni bonnes à conserver, ni éventuellement à montrer. De plus, l’automatisation alourdit singulièrement le volume des données stockées, ce qui risque de saturer très rapidement l’espace disponible.

Dernier détail, qui fâche, Dropbox conseille de sauvegarder les données stockées sur son service avant de faire la mise à jour vers la version expérimentale ! C’est là que cette dernière expression prend toute sa dimension ; la version proposée est certainement très loin d’être finalisée et l’expérimentateur prend un risque démesuré par rapport au service rendu dans l’état. D’ailleurs, la fonctionnalité n’est disponible que sous Windows, et encore sous contrainte.

Une bonne idée que salueront toutes personnes qui par leur inconscience ne sauvegardent pas leur données multimédias, mais un exemple qui démontre également les limites d’une certaine forme de communautarisme et des produits qui y sont associés.

Crédit photo : © The Blowfish Inc – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur