Nokia réagit: consolider l’activité réseaux, avec des services

Réseaux

Réagissant au projet de fusion Alcatel-Lucent, le finlandais Nokia déclare vouloir renforcer sa position de numéro 2 mondial des fournisseurs dans les réseaux télécoms mobiles. Grâce aux services…

Nokia ne se satisfait pas de la volatilité de sa deuxième place dans les réseaux télécoms mobiles, derrière Ericsson-Marconi, et surtout concurrencé par deux autres géants de la téléphonie mobile, Motorola et Siemens.

Robin Lindahl, vice-président ventes et marketing de la division Nokia Network, dit se féliciter de la consolidation du secteur confirmée par l’annonce d’une possible fusion Alcatel-Lucent. En réalité, il se dit peu concerné par le rapprochement. Dans une interview au quotidien suédois Dagens Nyheter, il déclare: “Notre objectif est d’être clairement le numéro 2 derrière Ericsson dans les années à venir“. Pour cela, Nokia dit posséder “une technologie performante pour construire des stations de base plus petites et plus économiques“. L’équipementier veut également se renforcer dans les services aux opérateurs télécoms: “Au final, 40 % de nos activités proviendront dans le futur de nos activités dans les services.” C’est exactement le virage qu’a anticipé et opéré Lucent Technologies depuis 3 ans…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur