Opera aide les utilisateurs mobiles à mieux maitriser leur facture

LogicielsMobilitéNavigateurs

En intégrant un compteur de bande passante à ses navigateurs web mobiles, Opera Software espère éviter les dépassements de quota sur les factures des utilisateurs.

Les navigateurs web d’Opera Software sont particulièrement populaires dans le monde mobile. Deux produits sont accessibles : Opera Mini, une offre simplifiée qui s’appuie sur les serveurs de la firme pour optimiser le rendu des pages web, et Opera Mobile, un produit techniquement identique à la version desktop du butineur.

Un petit compteur qui change tout

Avec Opera Mini 6.5 et Opera Mobile 11.5, l’éditeur norvégien ajoute un compteur de bande passante à ses navigateurs web. Une idée brillante qui permettra aux utilisateurs de surveiller de près leur consommation. Un élément essentiel pour les terminaux mobiles, qui offrent en général un quota limité de surf à haut débit.

« Il y a beaucoup de façons d’économiser de l’argent sur votre facture de téléphone mobile et d’éviter des surcoûts. Le nouveau compteur intégré à Opera Mini et Opera Mobile est l’un de ces outils », explique Phillip Grönvold, gestionnaire produits mobiles, Opera Software.

À utiliser en conjonction avec le mode Turbo

Les utilisateurs peuvent compter sur d’autres technologies pour réduire leur facture. Avec Opera Mini, le contenu est ainsi traité et compressé par les serveurs de la firme avant d’être transmis au navigateur. Une fonctionnalité également accessible sous Opera Mobile (sous le nom de Turbo). Une qualité qui permet à Opera Software d’arriver en tête des navigateurs mobiles sur smartphones et tablettes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur