Oracle: Database 11g R2 est dispo: elle consolide grâce au 'grid'

Logiciels

‘La ‘release 2 de la base 11g d’Oracle débarque permet de consolider des serveurs de databases dans un facteur de 5 à 1

Les responsables DSI sont, a priori, frileux face à la migration d’une version à une autre, s’agissant de leurs bases de données sensibles. Les responsables d’Oracle le savent. Ils ne sont pas avares de précautions pour justifier les atouts de la version 11g, au moment où elle est confirmée comme disponible en France comme dans le reste de l’Europe.

Principal atout, selon Oracle: il est possible de diviser par 5 les coûts serveurs grâce à la fameuse architecture ‘grid’

RAC pour Real Application Clusters: cette fonction assure une “intégration immédiate, donc automatique, au sein d’une architecture ‘grid’; elle apporte de nouveaux mécanismes de regroupement de serveurs. Cela permet donc d’optimiser la gestion des ‘grids’ ou sortes de ‘matrices’ centralisées des bases de données.

Les entreprises peuvent ainsi diminuer le coût de leurs serveurs en rationalisant la mise en place et la gestion de grids centralisés de bases de données.

· Nouvelle option de la base de données, RAC One Node est également disponible aujourd’hui. C’est une solution permettant de regrouper plus facilement sur leur architecture grid leurs environnements de bases de données les moins critiques, tout en bénéficiant de la plupart des fonctionnalités de redondance et de disponibilité qu’offre Oracle Real Application Clusters.

Optimisation des coûts de stockage, suppression des redondances

· De nouveaux mécanismes “avancés” de compression et de partitionnement doivent conduire à diminuer les coûts de stockage en comprimant les données d’un facteur de 2 à 4, tout en simplifiant l’utilisation de systèmes de stockage « low cost ».

· Oracle Automatic Storage Management est étendu pour supporter des systèmes de fichiers généralistes en cluster, afin d’aider les clients à diminuer leurs coûts de gestion du stockage.

Avec l’ajout d’Active Data Guard permettent d’utiliser les ressources serveurs et de stockage à la fois pour assurer la tolérance aux pannes et pour exécuter la charge de production, pour éviter de laisser des serveurs et du stockage inutilisés dans l’attente d’une panne éventuelle.

· Dans cette version, un nouveau mécanisme appelé « Edition-based Redéfinition » met à niveau en ligne les applications de base de données des clients, ce qui évite d’avoir recours à des environnements séparés pour les mises à niveau.

Performances des datawarehouses à la hausse

· Associé à Oracle Database Machine, cette Release 2 de Database 11g peut améliorer jusqu’à un facteur 10, les performances des requêtes”.

· Cette version renforce également les performances des requêtes en offrant la possibilité d’exécuter une requête de façon transparente sur des données stockées en mémoire à travers l’ensemble des serveurs de l’architecture grid.

La productivité des DBA augmentée d’un facteur 2

· Des mécanismes d’auto-administration peuvent doubler la productivité des administrateurs de base de données par rapport aux versions précédentes d’Oracle Database. Donc, une réduction de temps précieuse lors des mises à niveau des versions précédentes.

___

Téléchargement d’une version gratuite d’évaluation d’Oracle Database 11g Release 2 :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur