Oracle veut s’imposer dans les datacenters avec sa génération X5

CloudDatacentersServeurs
Oracle Exadata Database Machine X5

Plus puissants et plus abordables, les nouveaux systèmes X5 d’Oracle entendent concurrencer les champions des datacenters, comme Cisco.

Larry Ellison en personne a levé le voile sur la nouvelle génération de serveurs Oracle, la famille X5. La firme espère gagner des parts de marché dans les datacenters, avec ces machines, présentées comme plus abordables et plus performantes que précédemment.

Plusieurs systèmes prêts à l’emploi sont commercialisés. La Virtual Compute Appliance X5, alliée aux systèmes de stockage Flash d’Oracle, se veut une solution de hautes performances adaptée au monde de la virtualisation. Un concurrent direct des offres Cisco/EMC.

D’autres solutions sont proposées par le constructeur : la Database Appliance X5, la Big Data Appliance X5 (compatible Hadoop) et la Zero Data Loss Recovery Appliance X5. Des offres qui ont en commun l’utilisation de processeurs Xeon E5 v3 et la présence de modules de stockage Flash.

Exadata X5 ‘6G’

Mais la véritable star de la soirée était la sixième génération d’Exadata. L’Exadata Database Machine X5 intègre jusqu’à 288 cœurs Xeon E5 v3 et 6 To de Ram par rack. Un arsenal dédié au traitement des bases de données. Côté stockage, les configurations proposées pourront aller jusqu’au tout Flash, avec l’utilisation de modules PCI Express compatibles NVMe.

L’InfiniBand à 40 Gbit/s est de la partie pour assurer la connexion au reste du SI de l’entreprise. Côté logiciels, l’Exadata Database Machine X5 est doté des dernières versions d’Oracle Linux et de la base de données de la firme. Des outils qui sont maintenant mieux adaptés aux environnements Flash.

À lire aussi :
OpenWorld 2014 : toutes vos données iront sur le Cloud, dit Oracle
Résultats : Oracle réussit son virage vers le cloud
169 failles de sécurité chez Oracle

Crédit photo : © Oracle

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur