Orange dément l’arrivée de la tablette tactile d’Apple

Cloud

Après en avoir trop dit, Orange fait marche arrière. L’information dévoilée par Stéphane Richard, le n° 2 de France Télécom, sur l’arrivée de la tablette d’Apple est démentie par son employeur.

L’histoire entre Apple et Orange débute par une interview sur Europe 1 de Stéphane Richard, actuel numéro deux de l’opérateur. Selon, le responsable, la tablette d’Apple devrait bien voir le jour alors qu’aucune mention officielle n’a encore été faite. Un secret a-t-il été dévoilé ?

Lorsque seuls quelques mots parviennent à créer la polémique, on se demande bien pourquoi Orange fait marche arrière. A la question de savoir au sujet de la tablette d’Apple si « les usagers de France Télécom en bénéficieront aussi ». La réponse est laconique et sans ambiguité: « Bien sûr ! ». Pourtant Apple n’a jamais rien dévoilé sur son produit, organisant sciemment sa communication autour de l’attente et de la rumeur.

Poursuivant sur sa lancée, Stéphane Richard explique aussi que l’ardoise tactile équipée d’une webcam. Il décrit alors des usages qui impliquent la présence d’une puce 3G, permettant ainsi d’accéder à l’Internet mobile…

Le démenti est alors venu très rapidement. Orange tente d’étouffer l’affaire en rappelant que « quelques propos ont été tirés en dehors de leur contexte », et que « ces réponses ne reflètent aucunement la confirmation par Orange de cet hypothétique dispositif».

Toujours est-il que le mal est fait. La future tablette d’Apple, connue sous le nom d’iSlate, devrait bientôt voir le jour. De même, il est peu probable qu’Apple ait décidé d’organiser la fuite via Orange. La firme de Cupertino a en effet décidé de programmer une conférence de presse le 27 janvier pour évoquer une sortie de produit.

Entre coup de publicité et fausse fuite, le doute subsiste. Réponse à la fin du mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur