Orange et Google Cloud embrayent sur l’edge

5GCloud
Orange Google Cloud 5G edge

Le partenariat entre Orange et Google Cloud prend un tournant edge computing, avec la 5G en ligne de mire.

Orange et Google Cloud ouvrent officiellement un nouveau chapitre de leur partenariat*. Avec un maître mot : edge.

Cette notion d’informatique « en périphérie du réseau » consiste à traiter les données au plus près de leur lieu de résidence. Un sujet qui revêt d’autant plus d’intérêt dans l’univers des télécoms avec le développement de la 5G.

Du côté d’Orange, on prend – vu la situation en France – la précaution de ne pas parler de 5G. L’opérateur préfère insister sur ce que lui apporteront les technologies Google Cloud pour la fourniture de services en edge. Il entend notamment « créer une plate-forme d’analyse des données et d’apprentissage automatisé ».

Il est également question de co-innovation dans le domaine de la cybersécurité. Des démarches que portera un laboratoire ayant plus globalement pour objectif de concevoir « des solutions industrielles à destination de l’ensemble de l’écosystème 5G et edge ».

Orange… et bien d’autres

Retail et gaming font partie des principaux secteurs ciblés. Ils le sont aussi de l’autre côté de l’Atlantique, chez AT&T, avec qui Google avait annoncé, début mars, un partenariat de même teneur.

La firme de Mountain View avait, en parallèle, officialisé sa stratégie GMEC (Global Mobile Edge Cloud). Le but : proposer un portefeuille de solutions 5G construites avec les telcos, une plate-forme cloud pour les développer et une infrastructure pour les déployer.

Dans ce cadre, Google a ouvert aux opérateurs son réseau edge. Lequel compte, au dernier pointage, 142 emplacements, dont 56 en Europe (9 en France : 1 à Marseille, 8 à Paris). Pour favoriser le développement agile en périphérie, le groupe américain a lancé une version dédiée de sa plate-forme de cloud hybride : Anthos for Telecom.

Il n’en est pas fait mention dans l’annonce du partenariat avec Orange. Pas non plus de référence à Kubernetes, l’une des briques sur lesquelles repose Anthos. Ni à BigQuery, qui fait partie des axes forts de l’alliance avec AT&T.

* Un partenariat marqué entre autres par l’interconnexion, en 2015, de Google Cloud Interconnect et de Business VPN Galerie. Objectif : fournir aux clients de ce hub de services OBS un accès direct aux datacenters GCP, sans passer par l’internet public.

Photo d’illustration © Orange

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT