Orange inaugure le Normandie, son 16e datacenter français

CloudDatacenters
Orange-datacenter-Normandie-Val-de-Reuil

Installé à Val-de-Reuil, dans l’Eure, le Normandie dispose de 5000 m2 de salles informatiques. Et pourra accueillir 3 autres datacenters pour répondre à l’évolution des besoins.

Après plusieurs reports, Orange vient d’inaugurer officiellement son nouveau datacenter de Val-de-Reuil dans l’Eure ce jeudi 10 octobre. Baptisé « Normandie », le site a vocation à héberger les données et services des clients professionnels et résidentiels. Il constituera l’outil d’accélération des offres de cloud computing du groupe dans le cadre de sa stratégie Conquête 2015.

Déployé sur 16 000 mètres carrés, dont 5 000 m² de salles informatiques (à comparer aux 75 500 m2, dont 12 000 de salles machines, du plus grand datacenter d’Europe), le site est dimensionné pour accueillir, à l’avenir, trois nouveaux datacenters selon l’évolution des besoins.

Mise en service progressive

Le siège des machine est lui-même découpé en quatre salles de 1200 m2 chacune. A ce jour, deux salles sont opérationnelles. Les deux autres doivent être mises en service en janvier 2015.

Le bâtiment se veut résilient, inévitablement hautement sécurisé, et éco-efficace (il est certifié Haute Qualité Environnementale). L’opérateur explique ainsi qu’il a choisi Val-de-Reuil pour les conditions météorologiques « idéales » du lieu. Les serveurs du Normandie bénéficieront de la fraîcheur de la région pour être refroidis par free-cooling.

Air frais 11 mois sur 12

L’air frais y sera exploité 11 mois sur 12, annonce Orange qui espère réduire de 80% l’onéreux recours au refroidissement artificiel par climatisation. Et ainsi économiser l’équivalent de la consommation électrique domestique annuelle d’une ville de 30 000 habitants.

Le budget de construction du Normandie s’élève à plus de 100 millions d’euros. Il constitue le 16e datacenter en France pour Orange (qui en compte plus d’une cinquantaine dans le monde). Mais ce nombre est appelé à se réduire. En effet, l’opérateur entend refonder son infrastructure informatique pour ramener à 6, contre 16, le nombre de ses datacenters en France. Le Normandie tiendra le premier rôle de cette refondation.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Dix questions sur Orange


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur