Orange résiste à la crise… mais pas à Free Mobile

4GRéseaux
Les nouveaux forfaits Origami d'Orange s'attaquent à SFR

La tempête Free Mobile a coûté 155.000 clients à Orange au second trimestre. L’opérateur présente pour le reste des résultats stables et compte maintenant accélérer sur la fibre et la 4G.

Les derniers résultats financiers d’Orange viennent de tomber.

Bousculé en France par l’arrivée de Free Mobile, l’opérateur était attendu sur le marché mobile. Avec 155.000 clients mobiles perdus sur le deuxième trimestre, l’hémorragie se poursuit, même si la firme réussit à réduire ses pertes (elles étaient quatre fois supérieures au premier trimestre).

Selon Orange, ce lent retour à la normale est dû en grande partie à l’offre à bas coût Sosh, qui rassemble 367.000 clients au 30 juin 2012.

Un leader de la mobilité

La société dispose de 38,1 % de parts de marché dans le secteur mobile français, –0,2 point par rapport à fin mars, rappellent nos collègues d’ITespresso.fr.

Le nombre de clients des services mobiles (hors MVNO) augmente de 6,2 % (165,7 millions de clients). En France, l’opérateur recense désormais 19,15 millions d’abonnés à un forfait mobile (+0,7 % sur un an). L’offre quadriplay Open a séduit 2,1 millions de clients.

Parallèlement, sur les services haut débit fixes, l’opérateur affiche une hausse de 5,6 % sur le semestre et estime monter en puissance avec « une part de conquête ADSL estimée à 24 % au deuxième trimestre » (contre 21,2 % en début d’année).

C’est toujours en France qu’Orange se montre le plus offensif pour attirer de nouveaux clients pour ses services d’accès haut débit fixe : 14,7 millions de clients (+ 4,7 % sur un an).

La base globale clientèle du groupe évolue dans le bon sens : 224,2 millions (+3,6 % par rapport au premier semestre 2011).

Orange maintient le cap

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 21,843 milliards d’euros au 1er semestre 2012 (-0,1 % par rapport au 1er semestre 2011). « stable à base comparable et hors mesures de régulation. », mais en baisse de 1,9 % en prenant en compte les « variations à base comparable ».

Le résultat net passe en dessous de la barre des 2 milliards d’euros : 1,909 milliard d’euros au 1er semestre 2012 contre 2,095 milliards d’euros à la même période l’an dernier.

En France, le chiffre d’affaires est en baisse de 2,0 % (-4,5 % en considérant les variations à base comparable). C’est la deuxième de ligne de business en recul après le segment entreprise (-2,6 %) qui « limite l’érosion ». Alors que la croissance se poursuit en Espagne (+4,8 %) et dans les pays émergents (Afrique, Moyen-Orient. +6,2 %).

En présentant les résultats du 1er semestre 2012, Stéphane Richard, PDG du groupe, a déclaré que le déploiement de la fibre et de la 4G vont se poursuivre. Les investissements dans ce domaine vont même « s’accélérer » (un montant global de 2,4 milliards d’euros est consenti).

Crédit photo © Orange


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Testez vos connaissances sur le Minitel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur