Orange se prépare à contrer Free dans les mobiles

Cloud

Avec son offre Sosh, France Télécom/Orange vise à concurrencer la future offre de Free sur le marché mobile. Et à concurrencer les récentes offres «low cost».

France Télécom/Orange se prépare à l’arrivée de Free sur le marché du mobile. A l’occasion de sa conférence des résultats du premier semestre 2011, le PDG de l’opérateur, Stéphane Richard, a évoqué le lancement pour la rentrée de Sosh, marque «low cost» du groupe visant à proposer des offres mobiles attractives.

Sosh, évocation de «social network» (réseaux sociaux), vise essentiellement les utilisateurs connectés et cible les 15-25 ans, les «digital natives». Elle sera « disponible exclusivement sur Internet  », a précisé Stéphane Richard selon des propos repris par La Tribune (29/07). Pour l’heure, les caractéristiques de l’offre n’ont pas été dévoilées. Mais le dirigeant assure qu’elles seront « très attractives ». Elle serait très inspirée de B&You, la récente offre de Bouygues Telecom, toujours selon le quotidien économique. A savoir pas d’engagement, avec ou sans téléphone par ailleurs accessibles à prix coûtant, souscription en ligne, etc.

Si Sosh vise à contrer la future offre mobile de Free, dont une phase de test pourrait démarrer à la rentrée en vue d’un lancement officiel avant Noël, elle s’attaque également aux offres «low cost» récemment apparues sur le marché : B&You de Bouygues Telecom, Carré Web de SFR ou encore l’illimité chez Numéricable. Mais Sosh entend se distinguer de la concurrence en continuant d’assurer le service client, notamment à travers le réseau de boutiques de l’opérateur. Ce que ne prend pas en charge l’offre B&You, par exemple. Bref, le marché de la téléphonie mobile, stimulé par la croissance de l’Internet mobile en France, ne mollit pas à l’approche de l’arrivée du quatrième opérateur mobile qui, rappelons-le, s’appuiera dans un premier temps sur… le réseau d’Orange.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur