Le Pdg d’Ariba chez SAP : un an et puis s’en va

CloudLogiciels

Bob Calderoni, l’ex-patron de Ariba, un des fleurons du Saas racheté par SAP, quitte l’éditeur. L’Allemand peine à retenir les dirigeants des entreprises du Cloud qu’il agrège. Et ce, malgré la taille critique qu’il a atteint sur ce segment de marché.

L’avenir des patrons des sociétés rachetées par SAP au sein du premier éditeur européen semble devoir se compter en mois. Après les départs de John Chen (ex-Sybase, aujourd’hui chez BlackBerry) et de Lars Dalgaard (ex-SuccessFactors), c’est au tour du patron de Ariba, Bob Calderoni, de quitter l’entreprise européenne. Ce dirigeant avait rejoint SAP à la faveur de l’acquisition de son entreprise en octobre 2012. Il avait ensuite rejoint le comité de direction générale du groupe et était devenu président de SAP Cloud.

Un porte-parole de la société, interrogé par The Register, explique que c’est le dirigeant qui a choisi de prendre ses distances, même s’il restera conseiller du comité de direction.

Selon ses résultats préliminaires dévoilés vendredi, SAP a généré plus de 750 millions d’euros dans le Cloud en 2013 (sur un total de 16,8 milliards d’euros). L’entreprise précise que, sur la base du chiffre d’affaires engrangé au quatrième trimestre par le Cloud (266 M€), cette activité a désormais dépassé le milliard d’euros de chiffre d’affaire en rythme annuel.

Bientôt la fin des deux co-Pdg

Signalons que, dans le même temps, la croissance du Cloud ralentit, à mesure que les activités rachetées sont consolidées. Au quatrième trimestre 2013, elle est retombée à 39 % sur un an (contre 130 % en moyenne l’année dernière). Ce qui donne une idée de la croissance organique de ces activités chez l’éditeur, Ariba étant intégré précisément depuis le quatrième trimestre 2012.

Rappelons que Jim Snabe, co-Pdg de SAP avec l’Américain Bill McDermott, a prévu de quitter ses fonctions à la direction du premier éditeur européen au printemps prochain pour se « rapprocher de sa famille ». McDermott sera alors seul à la tête du groupe. Jim Snabe va, lui, siéger aux conseils de surveillance de SAP mais aussi de Siemens.

Ces derniers mois, plusieurs départs significatifs, souvent brutaux, ont touché la direction de SAP : Eric Duffaut (patron des ventes indirectes mondiales), Jose Duarte (patron des services, devenu Pdg de Unit4) et Sanjay Poonen (président en charge des solutions technologiques et de la division mobile chez SAP) ont notamment quitté l’entreprise.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur