Pour les entreprises, le back up reste une solution fiable

Réseaux

Une étude sur le back-up dans les entreprises françaises diligentée par le spécialiste de la sécurité Symantec et réalisée par le cabinet d’études de marché Jibe ! révèle que 99% des 150 entreprises françaises interrogées, sauvegardent les données de leurs utilisateurs et 100% celles de leurs serveurs

Aujourd’hui, les entreprises génèrent plus de données que jamais. Des back-ups réguliers, un accès facilité à l’information archivée, le rétablissement rapide des systèmes sont autant de facteurs devenus critiques.

Et les directeurs informatiques comme les dirigeants d’entreprises sont aussi confrontés à une réglementation croissante ? Bâle II, IFRS, Corporate Governance? ? qui exige des back-ups réguliers.“Pour se conformer à ces règles, les entreprises doivent disposer de données fiables et sûres, disponibles à tout moment, même quand le système est hors-service. Cela explique l’importance d’une stratégie de back-up qui protège les données de façon optimale tout en répondant aux obligations légales qui pèsent sur l’entreprise” explique Chris Ross, Vice President EMEA, Enterprise Administration chez Symantec. L’enquête révèle que 100% des entreprises incluent les serveurs dans les back-ups “routiniers”. Il n’en va cependant pas de même pour les stations de travail (7%) et les ordinateurs portables (3%). Ici, ce sont les Etats-Unis qui font mieux avec respectivement 50% et 28% de réponses. Cette absence de back-up systématique des stations de travail et ordinateurs portables au sein des entreprises françaises contraste avec le rythme régulier des back-ups déclarés et constitue un risque de sécurité majeur. La grande majorité des entreprises interrogées sauvegardent quotidiennement les données utilisateurs et les données des serveurs. Sur ce plan, la France se comporte très bien par rapport aux Etats-Unis où le back-up quotidien représente 35% des réponses apportées. De plus, 94% des entreprises interrogées sauvegardent l’intégralité du système chaque jour, 3% chaque semaine et 2% en temps réel. Il n’est donc pas surprenant que 89% d’entre elles n’estiment pas nécessaire un niveau supérieur de sauvegarde. 69% des entreprises interrogées déclarent n’avoir jamais connu de panne de serveur. 25% reconnaissant une à deux défaillances par an et 3% trois à cinq par an. Aux Etats-Unis, 72% des directeurs IT déclarent rencontrer au moins une panne de serveur par an. En effet, 75% d’entre elles déclarent passer moins de deux heures, 11 % de 2 à 4 heures, 3 % de 4 à 6 heures, 1% de 6 à 8 heures et 5% plus de 8 heures. 4% d’entre elles ignorent le temps passé à la remise en état du système. Autre conclusion de l’enquête, les entreprises interrogées estiment disposer d’un système de back-up efficace et fiable. Plus de la moitié des responsables interrogés (55%) jugent leur stratégie de back-up fiable, et 30% très fiable. Pour conclure, si le back-up de données fait donc partie intégrante des activités quotidiennes des entreprises, notons cependant que les stations de travail (7%), ordinateurs portables (3%) et autres ordinateurs de poche (0%) sont régulièrement oubliés. Pourtant, 55% des responsables informatiques jugent leur procédure de back-up fiable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur