Qualcomm revend ses fréquences 4G à AT&T

4GMobilitéRéseaux

Cette ressource hertzienne permettra à AT&T de renforcer ses futures offres très haut débit mobiles auprès de 300 millions d’Américains.

Qualcomm a annoncé, par voie de communiqué le 20 décembre, avoir cédé sa licence hertzienne dans la bande des 700 MHz à l’opérateur national américain AT&T. Le montant de l’opération s’élève à 1,925 milliard de dollars (1,46 milliard d’euros environ). Elle apportera à AT&T les ressources spectrales nécessaires pour mettre en oeuvre la quatrième génération (4G) de téléphonie mobile, laquelle promet, avec des technologies telles que le LTE (long Term Evolution), d’apporter le très haut débit en mobilité.

Le spectre hertzien cédé par Qualcomm couvre environ 300 millions d’utilisateurs potentiels aux Etats-Unis dont 70 millions concentrés dans cinq des quinze métropoles principales américaines : New York, Boston, Philadelphie, Los Angeles et San Francisco. Ces fréquences étaient jusqu’alors exploitées par FLO TV, une chaîne de télévision filiale de l’équipementier en solution de téléphonie mobile et qui devrait cesser ses activités le 27 mars 2011 au plus tard.

De son côté, AT&T entend lancer ses services 4G, « dès que les terminaux compatibles et les équipements réseau seront développés ». L’équipementier Qualcomm y travaille, notamment en intégrant une technologie d’agrégation de support dans ses futures puces de communication. Cette technologie permettra la gestion de liaisons de communication supplémentaires pour mieux répondre à la consommation croissante de contenus gourmands en bande passante. Qualcomm semble donc se recentrer sur son métier de base de fournisseur de solution pour les opérateurs télécoms.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur