Radar IT : Coca-Cola et CRM sur smartphone ; malware pour SAP ; web mobile, premier choix ; US Army pirate

Régulations

L’essentiel et rien que l’essentiel pour les DSI. Silicon.fr inaugure sa revue de presse IT hebdo renfermant les liens vers les meilleurs articles de la presse internationale. Cette semaine : les projets CRM de Coca-Cola, un malware pour SAP, le poids des interfaces mobiles ou encore les arrangements de l’US Army avec les licences logicielles.

Force de vente

Salesforce sur iPhone meilleur que SAP sur portable

Adieu le CRM pataud de SAP sur un portable encombrant qu’il fallait connecter via un VPN, les deux mille commerciaux européens de Coca-Cola  commencent à utiliser le CRM de Salesforce depuis leur iPhone. Leur employeur estime qu’ils gagnent chaque jour 30 à 40 minutes de productivité. L’interface et le niveau d’intégration de l’application maison Connect 360 y sont pour beaucoup. Trois chiffres suffisent à identifier le site visité et un service en nuage de reconnaissance des photos prend les mesures pour eux.

A lire sur Computerworld UK

 

Sécurité

Le premier malware pour SAP

250 000 entreprises utilisatrices, et pas des moindres, voilà une cible de choix. Le premier malware dédié à l’environnement SAP vient d’être repéré. Pour l’instant, il n’est capable que de lister les applications installées. Mais, quand on sait que seulement 15% des SAProuters visibles sur Internet ont bénéficié d’une rustine disponible depuis six mois pour les protéger d’une prise de contrôle, on peut compter sur la motivation des hackers pour aller de l’avant.

A lire sur Infoworld

 

Vitrine web

L’interface pour mobile tue celle pour PC

Finis les sites web à la papa. Les Américains passent déjà presque autant de temps sur Internet depuis leur téléphone que depuis un PC.  L’écran des smartphones devient le terminal prioritaire des sites pour le grand public. Les plus pragmatiques redésignent leur site pour les mobiles et ne proposent plus que cette version.

A lire sur The Washington Post

 

Plates-formes

Un Windows et des API en trop

Windows 8.1, Windows Phone et Windows RT, cela fait beaucoup de Windows. D’autant qu’ils ne partagent pas les mêmes API. Windows Phone et RT (pour les tablettes ARM) n’en aurait qu’un tiers en commun.  Dans ces conditions, il est difficile d’avoir un parc d’applications homogène. L’avenir se dessine avec un Windows Phone (et ses API), qui prendrait le pas sur Windows RT. La compatibilité totale est annoncée pour 2015.

A lire sur The Register

 

Licences

L’US Army pirate par milliers

C’est l’histoire d’un petit éditeur texan fort de 80 salariés contre son plus gros client, l’armée américaine et ses 546 000 militaires d’active. L’application de logistique d’Apptricity, qui permet de suivre avec précision les mouvements d’hommes et de matériels, devait être utilisée par cinq cents personnes. Sur le terrain, elles étaient en fait neuf mille. L’éditeur réclamait 224 millions de dollars de compensation. Il n’a obtenu que 50 millions de dollars, mais la reconduction de son contrat et une belle publicité.

A lire sur BBC

 

Vie e-sexuelle

GSM moi non plus

Très médiatisée, l’information selon laquelle, en Grande-Bretagne, la fréquence des rapports sexuels a baissé de 20 % en une décennie, fait aussi couler de l’encre là-bas. Le problème semble bien venir du fait que cette encre est électronique et qu’elle s’affiche sur des écrans qui envahissent les pans les plus privés de nos vies. De là à voir un rapport entre la banalisation de la pornographie et le fait qu’un Américain sur dix utilise son téléphone en pleine intimité, il n’y a qu’un geste à faire. Le même peut-être que celui de deux Américains sur dix dans un lieu de culte.

A lire sur The Guardian


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur