Radar IT : Datacenters à l’eau, Burn-Out pour les informaticiens US, iCloud un échec ?

CloudDatacentersRégulations

L’essentiel et rien que l’essentiel pour les DSI. Retrouvez notre revue de presse IT hebdo de la presse internationale. Cette semaine, des datacenters à l’eau pour ebay, burn-Out pour les informaticiens US et iCloud est-il un échec ?

Rafraichissement

Des datacenters à l’eau chez eBay

Le refroidissement des datacenters à l’eau plutôt qu’à l’air progresse avec l’augmentation de la densité des racks. eBay a équipé une partie de son site de Phoenix de radiateurs pour rafraîchir seize rangées de racks ultra-denses qui consomment chacun plus de 30 kW. Le choix de l’eau lui a permis d’ajouter six racks de serveurs supplémentaires sur la même surface. De quoi justifier le surcoût de l’utilisation de l’eau.

A lire sur Datacenter Knowledge

TIC RH

Burn-out chez les Américains

Les informaticiens américains craquent. Selon un sondage du cabinet de ressources humaines TEK Systems près d’un sur quatre regrette d’avoir choisi un  métier IT. C’est le stress dû à la charge de travail qui explique cette augmentation de 4 points en un an de leur amertume. 31% des professionnels interrogés considèrent que la période actuelle est la pire de leur carrière. La tension est telle parmi les techniciens que près de 70% d’entre eux sont prêts à accepter un poste moins bien rémunéré, s’il est moins stressant.

A lire sur eWeek

Culture

L’échec annoncé de l’iCloud d’Apple

L’iCloud Drive annoncé par Apple est la énième tentative du champion de l’équipement personnel pour se faire une place parmi les fournisseurs de services en nuage. Autant les noms des appareils d’Apple sont connus de tous, autant IDisk, ITools, .Mac et MobileMe sont restés confidentiels. L’article de Vox constate que c’est la culture d’Apple qui l’empêche de réussir dans le nuage. A l’inverse, celle de Google et de Facebook, qui fondent leurs réussites en ligne, n’est pas un atout pour créer des équipements personnels ergonomiques. Un seul exemple : l’interface besogneuse d’Android.

A lire sur Vox

Sécurité

La dure réalité d’OpenSSL

Le mythe d’OpenSSL s’effondre. Heartbleed était l’arbre qui cachait une forêt de failles dont sept viennent d’être découvertes. Jusque-là aveuglée par sa gratuité et son aura open source, l’industrie a enfin réalisé que la librairie de cryptage derrière les connexions IP sécurisées est  un logiciel comme les autres : par définition imparfait et, surtout, perfectible.

A lire sur eWeek

 

En complément:

Le Radar IT du 30 mai 2014


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur