Radar IT : Californie vs SAP ; une loi pour Google ; NSA : la cible de l’intérieur ; Silicon Valley, les grands y vont aussi

Régulations

L’essentiel et rien que l’essentiel pour les DSI. Retrouvez notre revue de presse IT hebdo de la presse internationale. Cette semaine : SAP poursuivi par l’Etat de Californie, le congrès US qui prépare une réécriture de la loi fondamentale régissant le numérique, les affres de la sécurité IT au Department of Homeland Security et l’appétit des grands groupes industriels pour la Silicon Valley.

Conduite de projet

Un logiciel SAP qui coûte et qui ne paye pas

Déjà facturé cinquante millions de dollars, le logiciel de SAP qui devait succéder à l’application trentenaire qui verse le salaire des 240 000 salariés de l’état de Californie n’a jamais fonctionné. La Californie traine SAP en justice. Mais l’éditeur plaide non-coupable et un rapport sénatorial pointe des problèmes de gouvernance du côté de l’administration. En attendant, la facture totale du projet dépasse déjà les 250 millions de dollars. Tout rapprochement avec une situation similaire en France serait fortuit, malvenu et, pour finir, inutile. Rompez !

A lire sur Infoworld

 

Etats-Unis

Les lobbys numériques veulent changer de loi

Le Communication Act, la loi fondamentale qui régit le monde des télécoms et du numérique aux Etats-Unis, n’a pas évolué depuis 1996, lorsque les transmissions plafonnaient à 56 kbit/s et qu’Internet balbutiait encore. Greg Walden, président républicain de la sous-commission Communications and Technology de la Chambre des représentants, vient d’annoncer un projet de réécriture complète de ce texte. Sous la pression des lobbys de tout poil, l’équilibre des rapports de force actuels va être chamboulé avec, en particulier, les attributions de la FCC (Federal Communications Commission). Google est désormais un “homme d’état majeur”, a déclaré Greg Walden, lors de la vidéoconférence du lancement du projet… sur Google Plus Hangout.

A lire sur Hillicon Valley

 

Double-jeu

Le DHS, une cible idéale pour la NSA

Alors que, sous prétexte de protéger les valeurs et le territoire américains, la NSA consacre des milliards de dollars à espionner la terre entière (et ce n’est pas seulement une formule), la qualité de la sécurité du SI du Department of Homeland Security (DHS, l’équivalent de l’Intérieur) laisse vraiment à désirer. En sous-effectif et mal formés, ses informaticiens peinent à appliquer les mises à jour de sécurité les plus élémentaires dans des environnements qualifiés d’archaïques. Mais, travaillant encore pour certains sous Windows XP et faute d’une gestion des accès digne de ce nom, il doit être difficile de savoir qui fait quoi.

En attendant, Dan McCall est menacé de poursuites par la NSA et le DHS pour vendre des T-Shirt avec les inscriptions suivantes : “Department of Homeland Stupidity” et “The NSA: The only part of government that actually listens.”

A lire sur Politico.com

 

Stratégie

Les grands groupes “embedded” en Silicon Valley

Les géants de la société de consommation investissent directement dans la Silicon Valley. Qu’ils soient distributeurs (Target), constructeurs d’automobiles (Ford, VW, GM, BMW), brasseur (Anheuser Busch, numéro un mondial), ils ont investi depuis le début de l’année plus de cinq milliards de dollars pour être les premiers à tirer profit des technologies naissantes qui modifient en profondeur le comportement de leurs clientèles, leurs produits et leurs marchés.

A lire sur Silicon Valley

 

Recherches

L’Australie menacée d’isolement

C’est l’histoire d’un gouvernement – australien – qui volerait la propriété intellectuelle des citoyens au profit de ses sous-traitants. Encore plus grave, puisqu’il s’agit d’une loi sur le point d’être votée, le DTCA (Defense Trade Controls Act) menace de prison tous les scientifiques qui échangeraient avec l’étranger des informations sur une liste de technologies longue de… 380 pages.

A lire sur Slashdot


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur