Reliance GlobalCom veut multiplier par 10 la bande passante 'Gigabit Ethernet'

Réseaux

Avec sa technologie Ethernet point-à-point 10G LAN PHY, le fournisseur de services télécom Reliance GlobalCom propose une alternative aux technologies optiques.

« La centralisation des données, des applications et des sauvegardes dans les data centers nationaux plutôt que régionaux fait que les applicatifs et les réseaux doivent transporter de plus en plus de données, analyse Eric Havette, directeur général Europe du Sud de Reliance Globalcom, ce qui entraîne une demande de bande passante toujours plus large [de la part des utilisateurs]. » Bande passante que les opérateurs sont prêts à fournir… moyennant finances.

Or, « les clients attendent des baisses de prix mais les fournissseurs préfèrent offrir plus de services que de baisser les tarifs ». Toute la problématique est donc de proposer une offre compétitive avec des solutions évoluées dans des budgets limités. Une limite « de plus en plus visible au niveau dutop management », confirme Eric Havette.

C’est notamment pour répondre à cette problématique que Reliance GlobalCom a annoncé, récemment, un nouveau service 10G LAN PHY sur son réseau «FA-1» qui permet d’optimiser la bande passante sur le réseau optique. Ce service Ethernet point-à-point dédié constitue « une solution alternative à la longueur d’onde démultipliée via les équipements optiques, explique le porte-parole du fournisseur de services télécoms d’origine indienne*. On passe sur une solution physique avec interface Ethernet ce qui permet de répondre aux mêmes besoins en bande passante mais avec des solutions techniques plus simples que l’optique. »

Surtout, la solution s’adapte parfaitement aux équipements existants (les fibres déjà posées). Selon Reliance GlobalCom, cela génèrerait une économie du simple au double, voire au triple selon notre interlocuteur. L’interface LAN PHY permet une connectivité légèrement supérieure au 10G standard, soit respectivement 10,31 Gbit/s contre 9,95 Gbit/s. C’est toujours ça de gagné.

Pour le moment, l’offre 10G LAN PHY se concentre sur les routes nord et sud du réseau FA-1 du fournisseur ainsi que sur les réseaux métropolitains de New-York, Londres et Paris. « C’est là que la demande reste la plus forte même si celle des pays émergents s’accentue. » En septembre dernier, Reliance GlobalCom avait d’ailleurs porté à 160 Go la capacité supplémentaire sur cette parti du réseau ainsi que sur sa liaison transatlantique sous-marine et son backhall (la liaison entre le backbone et les sous-réseaux du FA-1), en prévision notamment de cette évolution.

Entreprises et opérateurs pourront ainsi capitaliser sur ce nouveau service pour développer leurs dorsales IP et autres réseaux de stockage à travers des investissements maîtrisés et répondre ainsi à leurs besoins (ou ceux de leurs clients) en termes d’élargissement de bande passante. Il n’en reste pas moins que la construction de nouveaux réseaux physiques sera, à terme, inévitable pour absorber le volume grandissant du trafic.

Une vision que ne partage pas totalement Eric Havette. « L’amélioration des technologies, notamment des algorithmes de traitement, permettra d’améliorer la qualité des réseaux. » Ce n’est pas Alcatel-Lucent qui le contredira. A l’occasion de la récente conférence annuelle Optical Fiber Conference de San Diego (du 21 au 25 mars 2010), des chercheurs des Bell Labs (unité de recherche d’Alcatel-Lucent) ont présenté une série de nouveautés majeures en matière de technologies optiques.

Sans entrer dans les détails, les nouveautés présentées se concentrent sur l’application de techniques de modulation d’ordre supérieur, l’utilisation d’algorithmes multi-phases et l’accroissement de l’efficacité spectrale. Elles autoriseront des débits de transmission beaucoup plus élevés sur des distances de plus en plus longues afin de répondre à la rapide demande croissante en matière de bande passante.

___

* Division de Reliance Communications, deuxième plus important opérateur en Inde, Reliance GlobalCom est né du rachat de Vanco en 2008. L’entreprise constituée de 1000 personnes (dont 80 en France) fournit ses services à 2 100 entreprises et 200 opérateurs (dont Orange en France) dans 163 pays. Son chiffre d’affaires 2008 dépasse le milliard de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur