Réseau : Cisco prévoit un trafic Internet à 4,8 zettaoctets en 2022

M2MMobilitéRéseaux

Le nombre total de connexions fixes et mobiles passerait à 28,5 milliards en cinq ans, dont la moité pour le M2M et l’Internet des objets (IoT).

Le trafic IP (Internet Protocol) devrait de nouveau tripler en cinq ans. C’est ce que prévoit Cisco dans l’édition 2018 de son Visual Networking Index (VNI). Une croissance portée par l’augmentation du nombre d’internautes et la mutiplication des dispositifs connectés.

Aussi, 60% de la population mondiale (92% en France), soit 4,8 milliards de personnes, utilisera Internet en 2022, contre 3,4 milliards en 2017, selon Cisco.

Quant au nombre total de connexions fixes et mobiles, il passerait de 18 milliards à 28,5 milliards en cinq ans, dont la moité pour le Machine-to-machine (M2M) et l’IoT.

Dans ce contexte, à horizon 2022, le trafic IP annuel mondial atteindrait les 4,8 zettaoctets (4,8 milliards de teraoctets) ou 396 exaoctets (Eo) par mois. Soit trois fois plus que les 122 exaoctets par mois constatés en 2017.

Vidéo IP et SD-WAN

L’essentiel du trafic Internet mondial est généré par les usages grand public, à 333 exaoctets par mois attendus en 2022, contre 267 exoctets par mois relevés en 2017.

Le trafic IP des entreprises, quant à lui, devrait plus que doubler pour atteindre les 63 exaoctets par mois en 2022, selon les prévisions de l’équipementier réseau américain. Le trafic IP ainsi généré par les entreprises et les administrations représenterait 16% du trafic IP total, un taux en repli de deux points par rapport au pourcentage actuel.

Qu’en est-il des réseaux privilégiés par les utilisateurs ?

Sur les 396 exaoctets par mois attendus à fin 2022, l’Internet fixe drainerait le plus fort trafic (273 Eo par mois). Suivi à distance par le trafic mobile data (77 Eo), mais c’est le segment qui afficherait la plus forte croissance du marché (+46% par an, en moyenne, entre 2017 et 2022). Le trafic IP mobile devancerait ainsi le managed IP (45 Eo par mois).

Tous réseaux confondus, la vidéo par Internet est elle aussi en forte progression. Cisco note ainsi que le trafic vidéo IP devrait représenter 82% du trafic IP global (marchés entreprises et grand public inclus) d’ici 2022, contre 75% en 2017.

Enfin, l’adoption du réseau étendu défini par le logiciel (SD-WAN, Software-Defined Wide Area Network) dans les entreprises se confirme. Le trafic via SD-WAN augmenterait en moyenne de 37% par an, contre 3% pour le MPLS (MultiProtocol Label Switching).

Le SD-WAN constituerait ainsi 29% du trafic réseau étendu des entreprises à horizon 2022.

(crédit photo © Cisco)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur