Sage s’appuie sur Azure pour passer dans le Cloud

CloudLogiciels

Pour la migration vers le Cloud de ses principaux outils de gestion pour PME, Sage s’appuie sur la plate-forme Azure de Microsoft, pourtant lui aussi éditeur de solutions de gestion avec la gamme Dynamics.

L’éditeur britannique Sage choisit le Cloud de Microsoft pour proposer deux de ses offres phares pour PME en mode Saas. Depuis le 3 avril, deux des offres de Sage – en l’occurrence, Sage 30 et Sage 100 Génération i7, qui couvrent la comptabilité, les achats, le décisionnel ou encore la relation client – sont accessibles en ligne, hébergées sur la plate-forme Azure. L’accord commercial signé en ce sens avec Microsoft remonte à février dernier. Les deux éditeurs avaient accordé leurs violons dans le cadre des TechDays, tirant profit de leurs positions respectives sur le segment des outils de productivité destinés aux PME avec, d’une part, la suite bureautique Office et de l’autre, des services ERP adoptés par « 6 millions de clients ».

Microsoft a fait de ces partenariats-clés un axe majeur de sa stratégie autour des infrastructures et des outils de productivité. Sage s’appuie pour sa part sur une étude récemment menée en interne et selon laquelle le mode d’équipement en solutions de gestion informatique chez les entrepreneurs français est en pleine mutation : 13% de ces logiciels sont désormais acquis dans le Cloud, contre 4,6% en 2011. Les principales garanties offertes par l’éditeur incluent l’hébergement et la supervision de la plate-forme Azure en 24/7, des sauvegardes quotidiennes avec restauration des données à la demande, des mises à jour automatiques, une assistance technique… et un réseau de proximité, remarquent nos confrères de ITespresso.

Des rapports qui s’appuient sur Excel

Directeur général de Sage France, Antoine Henry précise : « Les solutions Cloud ont presque doublé en trois ans, [mais] nous souhaitons continuer à offrir [aux entreprises] le choix entre des solutions sur site et des solutions online, et leur permettre de passer simplement de l’une à l’autre ». Stratégie appliquée à Sage 30 et Sage 100, qui pourront tous deux être connectés aux nouvelles applications de pilotage et de gestion des données Sage Reports et Sage Customer View.

La première se présente sous la forme d’une extension qui vient s’ajouter à la barre de menu du logiciel Excel. La seconde permet d’élaborer et de personnaliser des tableaux de bord en sélectionnant des indicateurs au préalable. Le tout est conçu pour un usage tactile sur tablettes, avec une compatibilité Windows 8 et un mode hors-ligne. Précisons que la collaboration entre les deux éditeurs s’arrête sur la dimension des outils de prise de décision. Sur le volet CRM, c’est la concurrence avec la gamme Dynamics de Microsoft qui continue à prévaloir.

Crédit photo © Tashatuvango – shutterstock

En complément :

Bert Schulze, SAP : « Le Cloud est aujourd’hui dominé par le best-of-breed »

ERP dans le Cloud : Oracle y croit (mais se sent encore un peu seul)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur