SAP sur le point d’acquérir l’omni-commerce Hybris

Logiciels
acquisition (crédit photo © estima - Fotolia.com)

SAP aurait signé, le 6 août, un accord pour acquérir Hybris, éditeur d’une solution d’e-commerce pour unifier les processus de commerce.

OmniCommerce de Hybris, éditeur suisse, est une technologie destinée au commerce multicanal. Elle offre des fonctions de gestion des données de référence et des processus commerciaux unifiés pour l’ensemble des canaux de distribution et de communication. Elle permet, par une approche de processus unifiés, de disposer d’une vue unique sur les activités commerciales d’une entreprise, ses clients, ses produits et ses commandes.

La plateforme est basée sur des standards ouverts. Ce qui la rend ‘scalable‘, c’est à dire qu’elle peut être étendue directement et sans interruption en fonction des besoins de l’entreprise.

SAP cible également le CEM

L’acquisition d’Hybris devrait également permettre à SAP d’affronter IBM et Oracle sur le marché grandissant du CEM (Customer Experience Management). Plus d’un client sur deux modifie sa décision d’achat après la lecture d’un avis défavorable en ligne. Une prise de décision qui peut changer grâce à la couverture par Hybris de l’ensemble des outils informatiques en relation avec le client, le SI de gestion, l’e-commerce, le call-center et les devices mobiles.

Hybris, business unit SAP

Hybris devrait demeurer une business unit de SAP, et conserver ainsi une relative indépendance, jusque dans ses développements. C’est à ce prix quelle pourra conserver ses clients, la solution est agnostique des plateformes de commerce et de gestions qu’elle centralise.

Ainsi OmniCommerce ne devrait rejoindre ni les ERP ni les CRM de SAP. L’intégration avec les infrastructures de gestion de SAP devrait continuer de se faire via des connecteurs. Il n’est pas impossible, en revanche, que Hybris adapte son produit à HANA, la plateforme In-Memory de SAP, car Hybris pourrait être couplé au réseau des fournisseurs en ligne Ariba, dont l’acquisition a été finalisée par SAP en fin d’année 2012, et qui bénéficie de l’analytique sur HANA.

De 1 à 1,5 milliard de dollars

Une question demeure en suspens : quel est l’avenir de WCEM (Web Channel Experience Management), la plateforme signée SAP concurrente de Hybris ? Il semblerait que SAP mette fin à ses investissements dans WCEM et se contente de continuer dans assurer le support auprès de ses clients… tout en faisant la promotion de Hybris. Mais pour combien de temps ? La migration devrait être rapide, 30 % de la base installée d’Hybris est cliente de SAP. En tout cas, Hybris deviendrait de fait la seule plateforme de commerce de SAP.

Dernier ‘détail’, si SAP n’a rien révélé quant au coût de l’opération, Reuters avance que l’acquisition aurait été réalisée au prix d’un milliard de dollars, soit dix fois le chiffre d’affaires annuel d’Hybris, et le Wall Street Journal évoque une fourchette de 1 à 1,5 milliard de dollars. Il faut croire que l’opération vaudrait ce prix, encore une fois exorbitant. A moins que la concurrence n’ait poussé à la surenchère. Ce ne serait pas la première fois…

Hybris
Que fait-on avec Hybris ?

Crédit photo © estima – Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur