Cisco rachète ThreatGrid, spécialiste des antimalwares avancées

CloudSécurité

Les technologies antimalware de ThreatGrid viendront renforcer la suite de sécurité réseau héritée du rachat de Sourcefire.

A l’heure où John Chambers interpelle Barack Obama sur la question des backdoors glissées par la NSA dans les routeurs destinés à l’export, Cisco se renforce dans la sécurité. L’équipementier réseau va acquérir ThreatGrid pour un montant non dévoilé.

Basée à New York, ThreatGrid a développé des technologies antimalware temps réel et d’analyse des menaces « intelligentes ». Une offre adaptée pour les solutions internes (on premise) comme dans le cloud, privé et public.

Compléter Sourcefire

Les solutions de ThreadGread viendront renforcer l’offre Advanced Malware Protection (AMP), la suite initialement développée par Sourcefire que Cisco a racheté en 2013 et qui entend offrir une protection entre le réseau et le terminal face aux menaces numériques.

« ThreatGrid étend notre capacité à aider les clients face à leurs exigences de conservation locale des données, justifie Hilton Romanski, vive président en charge du business development. La combinaison de Cisco et ThreatGrid permettra d’améliorer nos capacités déjà fortes d’agréger et de corréler les données pour identifier les cyber-menaces avancées et de contournement. »

Cisco, qui reprend la technologie et les 25 ingénieurs de ThreatGrid, espère clore l’opération dans le courant de son quatrième trimestre fiscal, soit avant fin juillet 2014.


Lire également
Résultats : Cisco rassure les investisseurs sur sa stratégie


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur