Serveurs: le rebond se confirme en France

Réseaux

Pour le deuxième trimestre consécutif, la croissance est au rendez-vous. Mais elle est inférieure à la moyenne européenne

Les entreprises françaises recommencent à investir dans les serveurs et renouvellent leurs matériels. Conséquence, les ventes du dernier trimestre 2003 sont en progression de 7,1% sur un an, indique une étude du cabinet IDC. Sur l’ensemble du quatrième trimestre 2003, le marché représente un chiffre d’affaires consolidé de 631,6 millions de dollars, soit 56.892 unités vendues.

Cette croissance s’explique en grande partie par l’explosion des ventes de serveurs de type x86 qui affichent un taux de croissance de 13,9% en volume par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente. Par ailleurs, les serveurs basés sur une architecture Intel 64 bit affichent également une forte croissance, mais leur poids relatif dans ce marché demeure marginal. Pour Karim Bahloul, Consultant Senior du Marché Serveurs chez IDC France “ce sont les ventes aux PME/PMI qui tirent principalement cette croissance en volume. On assiste ainsi sur ce marché à une multiplication de l’offre et à une intensification de la guerre des prix de la part des constructeurs, avec pour corollaire, une diminution de 4,3% du prix de vente par rapport au quatrième trimestre 2002.” Si la croissance est de retour en France, elle semble cependnat beaucoup moins vive que la moyenne européenne, note IDC. Sur le continent, les ventes de serveurs ont progressé de 17,5% pour la même période. Côté constructeurs, IBM est toujours leader et voit même sa part de marché progresser (voir encadré). HP de son côté conserve sa place de challenger malgré une baisse de son chiffre d’affaires et de sa part de marché. Loin derrière, Bull conserve également sa place malgré des ventes en repli. Top 5 du marché français des constructeurs de serveurs au 4e trimestre 2003 (chiffres d’affaires et part de marché)

1- IBM: 306,9 millions de dollars, 48,6% (40,7% en 2002) 2- HP: 133,3 millions de dollars, 21,1% (24,3% en 2002) 3- Bull: 59,2 millions de dollars, 9,4% (12,5% en 2002) 4- Sun: 53 millions de dollars, 8,4% (9,2% en 2002) 5- Dell: 42,3 millions de dollars, 6,7% (5,3% en 2002)

Sources: IDC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur