Siemens atteint le seuil record des 160 Gbits/sec.

Réseaux

Des chercheurs de Siemens assurent que leurs travaux conduiront à une mise sur le marché de produits dans les années à venir

En coopération avec BT Technologies et la “Technical University” de Eindhoven (Pays-Bas), l’équipementier allemand vient de faire la démonstration que l’on peut atteindre des vitesses de 160 gigabits/seconde sur un équipement de commutation optique. C’est le résultat de travaux financés par un programme de recherche européen baptisé “Fashion” (

ultra FAst Switching in HIgh-speed OTDM Networks). Avec de tels débits, la réduction des investissements en équipements DWDM sera très importante: arithmétiquement, cela reviendra à remplacer 16 canaux DWDM à 10 gigabits/sec par un seul lien à 160 gigas. Pourtant des recherches complémentaires vont devoir être menées, avant que des produits industriels ne soient commercialisés. Les produits 40 gigas, bien que non encore finalisés sont déjà désuets, paraît-il A noter que Siemens rejoint ainsi le club très fermé des stars du haut débit: Mitsubishi Electric (Japon), Heinrich Hertz Institute (HHI), les Bell Labs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur