Siemens va licencier 15.000 personnes. Quel impact sur le PLM et le smart grid ?

Régulations
Solid Edge Mobile Viewer © Siemens PLM Software

Siemens concrétise son plan de réduction des coûts par la suppression de 15.000 postes. Côté activités IT, les offres PLM, datacenter et smart grid pourraient en souffrir.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Allemand Siemens devrait supprimer 15.000 postes l’année prochaine sur les 370.000 que compte le groupe, dont un tiers en Allemagne. Un protocole d’accord aurait d’ores et déjà été signé pour la moitié de ces départs.

Une annonce choc faite seulement deux mois après que le CEO de la firme, Peter Löscher (aujourd’hui remplacé par Joe Kaeser), n’ait annoncé la mise en place d’un plan de réduction des coûts de 6 milliards d’euros.

La société chercherait ainsi à augmenter sa profitabilité face à des concurrents comme l’Américain General Electric ou le Suisse ABB, explique Reuters. En Allemagne, seront principalement touchées les branches industrie (-2000 postes), énergie et infrastructure (-1400 postes).

Un désengagement complet de l’IT ?

L’impact de cette annonce sera surveillé de près par les spécialistes du monde IT. En effet, côté énergie et infrastructure, la société reste présente sur des éléments clés des datacenters, comme la fourniture de solutions de construction ou d’alimentation électrique.

C’est cette division également qui est en charge de la stratégie smart grid de la firme. Stratégie qui a donné lieu à un accord de partenariat avec Atos l’an dernier (voir « Siemens et Atos optimisent la gestion de l’énergie »).

Côté industrie, c’est bien évidemment le devenir de Siemens PLM Software qui sera au cœur de toutes les attentions.

Siemens n’est pour le reste plus guère engagé sur le marché IT. Sa partie services IT a en effet été cédée à Atos fin 2010 (« Accord Atos-Siemens : un leader européen des services IT »). Côté infrastructures réseau, la part que Siemens détenait dans la coentreprise NSN a été vendue à Nokia début juillet 2013 (« Nokia redevient équipementier ») pour 1,7 milliard d’euros.

Crédit photo : © Siemens PLM Software


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT

Conception 3D : découverte de Solid Edge ST5 (Siemens PLM Software)

no images were found

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT