SkySQL propose une nouvelle alternative MySQL à l'offre d'Oracle

Logiciels

Michael « Monty » Widenius nous apprend la création de SkySQL, une nouvelle structure indépendante dédiée au support de MySQL et créée par d’anciens de MySQL AB.

Depuis son acquisition en 2008 par Sun Microsystems, lui-même racheté par Oracle en 2009, les inquiétudes autour de l’avenir de MySQL n’ont cessé d’agiter la communauté open source poussant même le créateur du SGBDR, Michael « Monty » Widenius, à proposer l’alternative MariaDB.

Inquiétude qui semble persister malgré les gages avancés par Oracle. C’est en tout cas l’analyse de SkySQL. Cette jeune entreprise fondée par l’ancien vice président chargé des services chez MySQL, Ulf Sandberg, entend proposer une offre support MySQL aux entreprises. La société proposera « une classe de support et services pour l’écosystème de MySQL », peut-on lire sur l’unique page du site sisiblement en cours de construction. Lequel précise encore que « tous les membres de base de SkySQL sont d’anciens employés de MySQL ». La société est d’ailleurs en cours de recrutement dans les domaines du support, conseil, formations, marketing et ventes.

SkySQL entend donc proposer une offre alternative à celle d’Oracle. Une initiative visiblement bien accueillie par Michael Widenius. « Je suis heureux de voir que SkySQL, une nouvelle maison pour les talents de MySQL, est créé », peut-on lire sur son blog. C’est « une très bonne nouvelle pour tous les utilisateurs de MySQL car cela assurera, en dépit de ce qui se passe avec MySQL chez Oracle, l’existence d’un soutien et des services de haute qualité autour de MySQL et MariaDB. »

Si les deux entrepreneurs n’évoquent aucune fusion particulière de leurs projets dans l’immédiat, SkySQL deviendra un partenaire de choix de Monty Program Ab, l’entreprise de Michael Widenius. « En travaillant étroitement avec un grand nombre d’entreprises indépendantes nous serons plus forts que jamais, s’enthousiasme Monty. Nous allons bien sûr avoir de nouveaux défis intéressants, mais je crois que ceux-là seront d’autant plus faciles à résoudre que toutes les entreprises ont le même objectif: offrir le meilleur service possible à nos clients et maintenir MySQL et ses futures incarnations vivantes, comme MariaDB ».

Quel que soit le destin qu’Oracle réserve à MySQL, l’avenir de celui-ci semble donc assuré, pris en main par la communauté et, notamment, ses anciens développeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur