Software AG : boom des ventes de +52%. Et le milliard en 2010?

Logiciels

L’éditeur allemand Software AG affiche un boom de ses ventes au 2è trimestre 2010 de +52% à 267 M€. Merci IDS Scheer et WebMethods…

Crise ? Pas chez Software AG. L’éditeur allemand (Darmstadt), spécialistes des bases pour ‘mainframes’ et moyens systèmes se porte bien et pourrait bientôt atteindre le milliard d’euros!

Au 2è trimestre, avec IDS Scheer, le chiffre d’affaires a bondi de +52% à 267,3 millions d’euros. Les actionnaires se frottent les mains: le bénéfice par action progresse de +29%.

Cette croissance,explique l’éditeur, a été tirée par l’offre WebMethods(gestion de process et d’applications métier): les revenus des licences de cette ligne de logiciels ont progressé de +31% à 29,6 millions d’euros.

Le reste de l’activité, autour notamment de l’offre ETS (Enterprise transaction systems – incluant l’activité historique – Adabas et Natural), progresse moins bien, voire régresse légèrement.

“Nous avons réussi à passer un cap chez Software AG. Nous avons réussi à établir une deuxième division d’activité stable, qui, par une croissance organique et des acquisitions réussies[WebMethods], est venue compléter notre activitéETS“, déclare Karl-Heinz Streibich, le p-dg.

Notre stratégie a payé. Avec WebMethods, nous avons une dynamique de croissance profitable qui va pulser la compagnie dans une nouvelle dimension. Et ce n’est que le début. L’intégration d’IDS Scheer va renforcer notre trend de croissance et nos résultats, plus avant encore, à l’avenir“.

Les revenus de WebTrends sur le 2è trimestre ont progressé de +18% à 89,4 millions d’euros. Ceux de la division ETS (Adabas et Natural) ont généré 96,3 millions d’euros : c’est un léger recul, -5%, par rapport à 2009, mais c’est +10% par rapport au 1er trimestre 2010.

La contribution d’IDS Scheer, suite à son acquisition en août 2009, a été de 81,6 millions d’euros.

Le résultat, sur ce 2è trimestre, est en progression de +29% à 37,4 millions.

Perspectives 2010

Sur les 6 premiers mois de 2010, le chiffre dépasse le demi-milliard d’euros à 517,6 M€, soit une progression de +51% par rapport à 2009.

A noter, là encore, que les revenus de l’activité historique de Software AG -l’environnement SGBD Adabas et Natural – reculent légèrement (-3%) à 185,4 M€.

A ce rythme, compte tenu de l’intégration d’IDS Scheer, il est prévisible que Software AG franchisse le cap du milliard d’euros en 2010.

Nouvelle gouvernance

Software AG annonce par ailleurs la mise en place d’une nouvelle structure de direction, appelée GEB pour ‘Group Executive Board‘.

Sous la présidence de Karl-Heinz Streibich, p-dg de Software AG, ce nouveau comité de top-management réunit, outre les quatre membres de l’équipe actuelle de direction, les quatre directeurs de division.

A noter que l’un des dirigeants pionniers de Software AG, Peter Kürpick, francophile et francophone avéré, a décidé de quitter la société “pour des raisons personnelles“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur