Investir dans le Cloud ou la mobilité ne rime pas avec recrutements

CloudDSIMobilitéPoste de travail
cloud computing gouvernance (crédit photo © Melpomene - shutterstock)

Malgré une hausse des budgets IT, les organisations sont davantage prêtes à investir dans les services Cloud qu’à recruter en 2015, selon le rapport « State of IT » de Spiceworks.

Les entreprises sont davantage prêtes à investir dans le Cloud qu’à recruter en 2015, et ce malgré une hausse attendue des budgets IT, d’après le rapport « State of IT » du texan Spiceworks. Le sondage du réseau professionnel dédié aux technologies de l’information a été mené en mai 2014 auprès de 1 121 professionnels du secteur, dont 698 en Amérique du Nord et 423 dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

Les applications et infrastructures basées sur le Cloud, la virtualisation et l’usage professionnel de terminaux mobiles personnels, impactent le travail des professionnels IT, du support à la DSI. Ces derniers doivent gérer des environnements plus complexes, trouver l’équilibre entre technologies hébergées et solutions sur ​​site, pour mieux répondre aux besoins de sécurité et productivité des organisations, observe Kathryn Pribish, manager du programme ‘Voice of IT’ chez Spiceworks. « Bien que les entreprises investissent dans des solutions technologiques, elles n’envisagent pas un investissement similaire pour le recrutement d’informaticiens », explique-t-elle.

Dépenses IT en hausse

La hausse des budgets prévue en 2015 par 42% des répondants – les dépenses en produits et services informatiques devraient s’élever cette année à 253 000 dollars en moyenne par organisation – et l’engouement des métiers pour le numérique ne devraient pas se traduire par des recrutements IT supplémentaires. 60% des professionnels interrogés estiment que leur entreprise (tous secteurs confondus) n’embauchera pas de personnel informatique l’an prochain.

Montée en puissance du Cloud

Les organisations, en particulier les entreprises de moins de 250 salariés, investissent dans les technologies, notamment de Cloud Computing. Ainsi, 61% des répondants déclarent utiliser des services Cloud et près de 70% tablent sur un déploiement dans les six mois à venir. La migration vers l’informatique en nuage est plus marquée en Amérique du Nord (65% des répondants l’utilisent) que dans la région EMEA (55%). Parmi les services Cloud déployés, sont privilégiés : l’hébergement web (pour 80% des répondants), la messagerie hébergée (56%) ou encore une suite bureautique en ligne (51%).

La virtualisation appréciée

La virtualisation continue sa progression inexorable. 64% des professionnels IT interrogés disent avoir adopté une solution dans ce domaine et 73% envisagent un déploiement d’ici la fin 2014. Par ailleurs, 90% des entreprises concernées par le rapport de Spiceworks ont déployé une infrastructure virtuelle et 54% des entreprises de 1 à 19 employés ont implémenté une solution de virtualisation. Dans ce domaine, les professionnels IT de la zone EMEA sont plus nombreux (79%) à avoir opté pour la virtualisation que leurs homologues américains (71%).

BYOD, mobilité et sécurité

L’utilisation de terminaux personnels dans le cadre professionnel est la règle désormais. 68% des répondants déclarent que leur organisation soutient le BYOD (Bring Your Own Device). Parmi ces entreprises, 60% ont donné leur feu vert à l’utilisation de smartphones personnels à des fins professionnelles. Ce taux n’est plus que de 51% pour les tablettes et de 38% pour les ordinateurs portables personnels. Là encore, les organisations de plus petite taille sont plus susceptibles d’opter pour le BYOD que les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises soucieuses de sécurité des systèmes d’information et de management des risques. Si 83% des entreprises de moins de 20 personnes soutiennent le BYOD, elles ne sont plus que 61% à la faire parmi les entreprises de plus de 500 collaborateurs…

crédit photo © Melpomene – shutterstock


Lire aussi

BYOD : la sécurité divise employeurs et employés

De la demande à la livraison : la DSI fait patienter les métiers 5 mois

Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur