Stockage : HDS mise sur l’agilité et la verticalisation

Big DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDatacentersDSIProjetsStockage

A l’occasion de son évènement annuel, HDS a mis l’accent des plateformes qui gagnent en agilité et en performance. Par ailleurs, le constructeur enrichit son offre à destination des métiers.

Hitachi Data Systems a réuni partenaires et clients à Las Vegas à la fin du mois dernier pour dévoiler ses ambitions et ses propositions. Michel Alliel, directeur marketing chez HDS France, est revenu sur les tendances de cette grand-messe. « Les annonces se sont focalisées sur deux thèmes : le software defined infrastructure et la social innovation », souligne le responsable.

Derrière le premier thème se cache la montée en puissance de la programmation du hardware et de la virtualisation du stockage. « Il faut donner à l’infrastructure plus d’agilité, plus de performance », précise Michel Alliel. Et cela passe par une unification des gammes comme par exemple les VSP (Virtual Storage Platform) qui voient l’arrivée des modèles G200, G400, G600 et prochainement le G800. « Il s’agit des déclinaisons de l’offre high end existante G1000 en gardant les mêmes microcodes. La plus petite déclinaison comme le G200 dispose de fonctionnalités comme la virtualistation, la réplication, du provisionning et du tiering dynamique, ainsi que du stockage multisite en mode actif/actif . Il y a la même connectivité sur le back et front end. » Sur les caractéristiques techniques (cf schéma ci-dessous), les baies VSP accueillent aussi bien des disques classiques, des SSD, ou un mix des deux.

HDS caractéritique VSP

L’hyperconvergence, terme en vogue, n’est pas oubliée avec l’arrivée de deux évolutions de l’UCP (Unified Compute Platform) en version 1000 et 2000. Il s’agit de la déclinaison des solutions hyperconvergées poussées par VMware à travers son programme Evo : Rail qui peut aller de 4 nœuds jusqu’à 16 nœuds. HDS ajoute des couches logicielles maisons pour l’automatisation des workflows, la sauvegarde, le déploiement, etc.

Une orientation métier assumée

L’autre axe de développement est ce que HDS nomme la social innovation, ce qui peut se traduire par un renforcement de la segmentation métier de HDS. « Nous avons pour ambitions de combiner différentes technologies pour adresser des métiers différents. C’est notamment le cas avec l’analytique et nos différentes acquisitions dans ce domaine, Avrio, OxYa, Pantascene et de Pentaho », affirme Michel Alliel. D’où l’idée d’enrichir le portefeuille de solutions autour de l’analytique. Ainsi pour les responsables informatiques, Hitachi lance Insight for IT Operations, une solution de big data pour le datacenter, nous confie son porte-parole. Elle analyse les interactions entre les machines (M2M) et offre aux utilisateurs la capacité d’optimiser les performances et la disponibilité de leur IT.

Autre service annoncé, Clinical Repositery for Connected Health qui s’adresse au monde de la santé avec des outils d’analyses sur les données médicales, le partage et la découverte de dossier patient, etc. Enfin, le constructeur annonce le lancement de Live Insight Center of Excellence, qui s’adresse à de multiples secteurs énergies, finances, etc. Il s’agit d’une plateforme mettant à disposition différentes solutions de HDS pour mener à bien des projets et de bénéficier des bonnes pratiques.

A lire aussi :

HDS met la main sur le Français Oxya, spécialiste de l’infogérance SAP
Michel Alliel, HDS: « les objets connectés nécessitent un stockage en mode Scale Out»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur