Stockage : IBM veut une plate-forme ‘open-source’, EMC non

Réseaux

Huit acteurs majeurs du stockage, réunis autour d’IBM, se sont regroupés -sauf EMC…- pour développer une plate-forme ‘open source’ de gestion des périphériques de stockage. Qui soulève des questions…

Qu’est-ce qui caractérise le plus

Aperi (dérivé du nom latin ouvrir), le nouveau consortium sur le stockage, hormis son approche open source ? Sans doute l’absence de certains des plus grands noms du secteur. Et le risque de dualité avec d’autres projets en cours? Réunis autour d’IBM, le consortium réunit 8 acteurs majeurs du stockage, avec Brocade, Cisco, Computer Associates, Engenio Information Techologies, Fujitsu, McData et Network Appliance. En revanche, EMC, HP, Sun et Symantec brillent par leur absence? L’objectif du consortium : développer une plate-forme open source de gestion de tous les périphériques de stockage. IBM a donné le ‘la’ avec la donation au projet d’une partie du code de sa technologie de gestion du stockage. Et il espère que ses partenaires feront de même et apporteront leur contribution. L’autre question soulevée par le projet porte sur la co-existence de deux projets proches, dont la Storage Networking Industry Association. Qui travaille elle aussi sur un projet de développement d’une plate-forme standard. Différence entre les deux projets, l’un est basé sur des technologies qui devraient rester propriétaires, le consortium adopte quant à lui une approche open source. Interrogé sur cette ambiguïté, IBM a indiqué qu’il n’était pas question de travailler sur ce qui a déjà été fait. On voit difficilement pourtant comment les deux projets pourront éviter de se chevaucher, il s’agit quand même de créer une plate-forme qui visera le même marché ! Au final, le consortium ressemble plutôt à une stratégie d’IBM pour imposer sa technologie. Sur un marché où l’éditeur reste en retrait, Big Blue adopte en effet une politique d’ouverture open source. Sous entendu, si la technologie d’IBM n’arrive pas à s’imposer dans l’état, en l’offrant gratuitement à des partenaires, on bloque les projets propriétaires? Les objections d’EMC

EMC n’a pas tardé à répliquer à cette initiative. Pas question de permettre à un poids lourd (comme IBM) d’avoir accès ainsi aux solutions, a répondu en substance le constructeur spécialiste du stockage; ( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur