Stockage SAN : NetApp éclaire au Flash sa gamme E-series

CloudStockage

Le fabricant conforte sa gamme de baies de stockage SAN avec trois nouveaux produits, E2700 pour les PME, EF550 full flash et E5500 pour la haute densité et la performance.

Pour renforcer sa position sur le stockage SAN (Storage Area Network), NetApp annonce le renouvellement de ses baies E-series tant dans la densité que dans les performances. La cible du constructeur, numéro deux mondial du stockage des données, avec ces baies ? Les problématiques de Big Data, d’analytiques, de volumes, de besoins en bande passante, de streaming et de stockage objet.

NetApp E5500

NetApp E5500
NetApp E5500

Remplaçant la série de baies E5400, les E5500 illustrent la stratégie de NetApp en matière d”accélération et de performances. La gamme est composée de deux modèles 2U, 12 ou 24 disques, et d’un modèle 4U et 60 disques. C’est ce dernier modèle qui impressionne et porte les ambitions du constructeur. Ici, la haute densité associée à des composants serveurs de dernière génération permettent, selon NetApp, de réduire la consommation énergétique de 40 % par rapport à la gamme précédente, et de réduire le besoin en refroidissement de 39 %.

Une baie E5500 peut embarquer jusqu’à 240 To de données, et même 1,54 Po avec ses stations d’expansion DE6600. La densité extrême profite également des IOPs élevées, et surtout de la performance coté bande passante. Les I/O (entrées/sorties) offrent 8 ports Fibre-Channel 16 Gbit/s, 4 ports Infiniband 40 Gbit/s, 8 ports iSCSI 10 Gbit/s et 8 ports SAS 8G.

NetApp E5500 connect

A noter que si les baies E5500 peuvent mixer disques durs et disques flash, elles embarquent également une fonctionnalité de cache SSD. Ce dernier profite de la faible latence du disque SSD pour approcher le temps réel dans la fonction de cache actif et haute performance, afin d’accélérer l’accès aux données et leur mouvement dans un ‘tiering’ intelligent. Jusqu’à 5To de disques SSD peuvent être associés à ce cache dans un système.

La baie NetApp E5500 embarque bien évidemment l’environnement de gestion du stockage SANtricity, qui supporte l’extension, la reconfiguration et la maintenance à la volée, sans interrompre les entrées/sorties. Ainsi que SANtricity Full-Disk Encryption, en option, pour la sécurité des données.

NetApp EF550 Flash Array

La baie de stockage EF550 full flash – elle n’embarque que des disques SSD – est clairement positionnée pour les performances extrêmes. Et en la matière, les résultats sont là : plus de 400 000 IOPs soutenues (900 000 IOPs en mode burst !), une latence inférieure à la milliseconde, et un taux de transfert supérieur à 12 Gbit/s.

NetApp EF550
NetApp EF550

La baie peut accueillir 12 ou 24 disques SSD, ce qui en l’état porte la capacité maximale de stockage flash à 96 To. Coté connectivité, 8 ports Fibre-Channel 16 Gbit/s, 8 ports SAS 6G, 8 ports iSCSI 10 Gbit/s ou 4 ports Infiniband 40 Gbit/s. L’ensemble est également piloté par SANtricity 11.10.

NetApp E2700

NetApp E2700
NetApp E2700

Dernière évolution annoncée de la gamme NetApp E-series, la baie SAN E2700 se positionne en entrée de gamme, mais avec des capacités de volume. Elle se veut simple à mettre en œuvre, n’est pas multi-protocole et n’embarque pas trop d’intelligence. Elle affiche en revanche un ratio performance/densité bien ajusté afin d’adresser les besoins des PME. L’expression ‘performance’ exprime ici le débit par rapport à la densité, jusqu’à 12 Go/s sur une baie 2U qui embarque 12 ou 24 disques, ou 4U avec 60 disques durs ou SSD.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur