Substrate de Parity : modeler une blockchain à sa guise

Blockchain

Parity Technologies lance une version bêta de Substrate, un outil permettant de créer des blockchains personnalisées pour des applications décentralisées.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Parity Technologies se fend d’un nouvel outil répondant au nom de Substrate.

Il a pour vocation de permettre à ses utilisateurs de créer des blockchains personnalisées pour des applications décentralisées.

Parity avait la sortie imminente de Substrate en octobre dernier lors du Web3 Summit de Berlin.

une première mouture bêta

Substrate est dès à présent disponible en version bêta.

L’un des objectifs de Parity était de faire en sorte que tout soit malléable afin que les développeurs disposent d’un outil leur permettant de créer tout ce qu’ils souhaitent réellement.

Il intègre une API qui permet aux utilisateurs de créer leur propre mécanisme de consensus ou d’utiliser «la plupart» des algorithmes existants.

Substrate est intégré à Polkadot, le protocole d’interopérabilité de la blockchain de la société.

Rust ou JavaScript

Il est écrit dans en Rust (un langage informatique également utilisé pour, tandis qu’une implémentation en JavaScript permet d l’exécuter dans des navigateurs Web.

Pour Gavin Wood, Le co-fondateur d’Ethereum et fondateur de Parity Technologies, «Substrate reprend toutes les leçons apprises lors de la construction d’Ethereum et de Polkadot et les distille en une pile d’outils vous permettant d’obtenir toutes ces mêmes récompenses.»

Actuellement sous licence GNU General Public License (GPL v3), Substrate devrait passer à la licence open source Apache 2.0 pour «une liberté de développement maximale».

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :