Sue Oliva prend la tête de Sun Microsystems France

Cloud

Elle occupera également la vice-présidence de Sun Europe du Sud. Elle succède à Jean-Philippe Chiarella nommé en 2007.

Sun France a une nouvelle tête. Sue Oliva succède à Jean-Philippe Chiarella à la présidence de Sun Microsystems France (nommé en septembre 2007), annoncé le groupe dans un communiqué daté du 12 mai. La nouvelle dirigeante est également nommée vice-présidente Europe du Sud de Sun.

Cette nomination est aujourd’hui effective. Sue Oliva aura notamment pour mission “de mener les évolutions organisationnelles des filiales France, Espagne, Italie et Portugal. La nouvelle responsable a été choisie pour ses “capacités de leader et ses compétences tant organisationnelles qu’opérationnelles”.

Surtout, elle connaît bien la maison. Sur ses 25 ans de carrière dans l’industrie IT, elle en a passé 22 ans entre les murs de l’entreprise cofondée par Scott McNealy et aujourd’hui dirigée par Jonathan Schwartz. Entrée chez Sun en 1987, soit 5 ans après la fondation de l’entreprise, Sue Oliva a notamment occupé les postes de Global Customer Services Director pour la France, puis VP Global Customer Services EMEA en 2003. D’origine britannique, elle est installée en France depuis 1999.

“Son expertise ainsi que son réseau personnel seront autant d’avantages qui lui permettront de connaître le succès dans ce nouveau rôle. Le choix de nommer Sue Oliva est également destiné à satisfaire le plus grand nombre, tant son approche du management auprès des employés est appréciée”, souligne le groupe. Il restera à vérifier que sa nomination sera pérenne. Annoncée en interne le 7 avril, la nomination de Sue Oliva est intervenue avant le rachat de Sun par Oracle, le 20 avril. La restructuration de l’entreprise californienne pourrait, hypothétiquement, remettre en cause la place de la nouvelle dirigeante. Muselée par la “corp.”, Sun France se refuse à tout commentaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur