Sun est dans le rouge, Scott Mc Nealy sur la touche…

Cloud

Les acquisitions pèsent sur les comptes du fabricant, qui dans la foulée perd son co-fondateur et directeur général

Ambiance des mauvais jours chez Sun Microsystems. Non seulement, le constructeur américain est une nouvelle fois dans le rouge et creuse ses pertes, mais en plus, le co-fondateur et directeur général, Scott McNealy annonce qu’il démissionne de son poste de CEO. Il reste toutefois ‘chairman’, président du conseil d’administration.

Le groupe accuse pour son 3è trimestre fiscal au 26 mars, une perte nette de 217 millions de dollars, soit 6 cents par action, contre une perte de 28 millions (un cent) un an plus tôt. L’amplification de ces pertes est due, selon Sun, aux charges liées notamment à des acquisitions. Néanmoins, le chiffre d’affaires a grimpé de 21% à 3,18 milliards de dollars grâce notamment à l’apport des activités de StorageTek. Lors de l’annonce de ces résultats trimestriels, Scott McNealy a créé la surprise en annonçant son départ du poste de directeur général. Il est remplacé par Jonathan Schwartz. Ce retrait illustre-t-il un aveu d’impuissance à redresser le groupe qui ne parvient pas à sortir la tête de l’eau depuis de longs trimestres ? (lire notre analyse – commentaire, par ailleurs). En tous cas, sa démission a provoqué une flambée du cours de l’action de 6,2% à 5,29 dollars en après-Bourse sur la plate-forme électronique de transactions Inet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur